Márquez plus que jamais dans de bonnes dispositions pour entamer 2018

Le Champion du monde en titre repart en campagne ce week-end pour la défense de son titre, après un hiver mené tambour battant et durant lequel il a prolongé avec son employeur, Honda.

Une fois encore, c'est avec le statut de Champion du monde en titre que Marc Márquez va aborder la nouvelle saison de MotoGP en 2018. Une cible d'ailleurs plus qu'un statut pour un pilote qui a remporté quatre des cinq championnats auxquels il a participé dans sa finalement courte carrière dans la catégorie reine.

Mais l'Espagnol a la tête sur les épaules, et repart cette année en campagne avec le soulagement d'essais hivernaux qui se sont très bien passés – ou en tout cas mieux que les années précédentes – et la sérénité fournie par une prolongation de contrat avec Honda.

Alors, à l'heure de remettre le couvert, le numéro 93 ne cache pas son plaisir. "Tout d’abord, je suis heureux d’être là pour débuter la saison après un long hiver. Tout le monde est prêt. On s'est préparés de la meilleure des façons, et en assurant mon futur", rappelle le pilote Honda. "Ça a été assez facile ; moi et Honda, on est heureux ensemble, et j’attendais un peu de voir comment commençait la pré-saison."

S'il n'est reparti d'aucune des trois séances d'essais officiels avec le meilleur chrono – seul son coéquipier Dani Pedrosa a eu ce privilège à Buriram –, l'Ibère est toujours resté dans la partie supérieure du classement.

Gros travail sur le moteur

Par ailleurs, et à l'inverse des précédentes pré-saisons, celui-ci n'a pas été accablé par les problèmes mécaniques et dispose d'ores et déjà d'une machine qui semble exploiter d'emblée toute la puissance du moteur nippon. "En pré-saison, on s’est beaucoup concentré sur le côté moteur", confirme-t-il, lui qui a multiplié les comparaisons entre différentes configurations de blocs propulseurs durant l'hiver. "Tout est très serré et on a essayé de progresser. On peut encore progresser en cours de saison avec l‘électronique et l’on commence mieux que l’an dernier, avec une meilleure base. On sait qu’on devra progresser sur certaines pistes et attaquer sur d’autres."

En ce sens, le Qatar fait partie des circuits qui n'ont pas réussi plus que cela à Márquez depuis l'arrivée de celui-ci en MotoGP. Avec une seule victoire à Losail, en 2014, l'Espagnol sait que c'est que la partie est loin d'être gagnée ce week-end.

Mais celui-ci jouit d'un environnement psychologique des plus favorables chez Honda, et qui devrait lui permettre de se concentrer sur son pilotage lors des prochains jours. "Tout marche bien avec la moto", sourit-il. "Je me sens aussi heureux et important dans l’équipe d’usine Honda et c’est le plus important ; je suis heureux et reconnaissant à leur égard. Cela (sa prolongation) aide à être calme et à se concentrer sur la piste."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Sous-évènement Jeudi
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Preview