Márquez : "Heureusement que c'est la dernière course"

partages
commentaires
Márquez :
Par : Willy Zinck
17 nov. 2018 à 18:37

Le pilote espagnol s'est de nouveau fait mal au niveau de son point faible, l'épaule, à la suite d'une sortie de piste en Q2. Sa blessure semble cependant bénigne, et ne devrait pas l'empêcher de viser un résultat à Valence.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

W.Z., Valence - La pole lui semblait promise, surtout après des EL4 qu'il avait survolés et qui l'avaient mis sur une rampe de lancement parfaite pour les qualifications. Mais Marc Márquez a dû se raviser et jouer la prudence suite à une chute survenue lors de la Q2.

On a certes déjà vu le pilote Honda remonter sur sa moto alors que les secondes de la séance de qualifications étaient comptées, comme à Austin en 2015 ou bien plus récemment à Misano cette année.

Cette fois-ci, le défi pour le numéro 93 ne fut cependant pas de remporter une course contre la montre, mais de reprendre la piste malgré la douleur. Car l'épaule du quintuple Champion du monde a de nouveau fait des siennes.

"J'ai été malchanceux, car je sais que depuis Motegi j'ai des soucis avec cette épaule", a-t-il expliqué lors de son point presse à l'issue de la journée. "Ensuite quand je suis revenu [au stand], j'ai essayé de la bouger un peu, mon entourage m'a aidé et puis tout est revenu à sa place. Par la suite j'ai pu souffler un peu, et j'ai vu le docteur et nous avons fait des vérifications et tout allait bien, donc je me suis senti de nouveau prêt à piloter."

Márquez touché, mais pas coulé

L'Espagnol a ainsi pu boucler deux tours chronométrés, suffisant pour le voir empocher la cinquième place sur la grille. Un véritable exploit dans ces circonstances. "Je suis reparti en piste, bien sûr je n'ai pas attaqué comme d'habitude, car j'avais mal et je n'avais pas la confiance nécessaire pour attaquer. Mais même comme cela j'ai fini à un dixième de la pole position, à la cinquième place. Je suis donc content car au final nous avons sauvé notre qualification."     

Lire aussi:

"Si vous regardez, j'ai juste fait deux tours et ensuite je me suis arrêté au stand car j'en avais assez. Je me suis dit : 'Ok, je ne veux pas de la pole position, je veux juste être sur l'une des deux premières lignes, et je pense que cela a été mieux que prévu, car la douleur était bien là. Mais le plus important, c'est que j'étais en mesure de piloter la moto, car nous pouvons le voir les temps au tour ont été rapides. Maintenant c'est important de bien travailler avec mon physiothérapeute pour être, si ce n'est à 100%, en tout cas dans le coup."Reste à savoir si le pilote Honda sera en pleine possession de ses moyens demain pour tenter de gravir les échelons jusqu'à la première place. Après tout, son meilleur temps signé en Q2 n'est qu'à 0"130 du poleman, Maverick Viñales.

"Ce n'était peut-être pas une luxation, mais quelque chose de moins fort", a-t-il rassuré. "Il est évident que si c'est une luxation, vous n'êtes pas en mesure de piloter la moto juste après. La blessure est là, donc heureusement que nous sommes à la dernière course et qu'il ne nous reste plus que les essais de Valence et de Jerez avant l'opération."

Compétitif sur tous les terrains

Après une relative accalmie sur le plan climatique aujourd'hui, les cieux promettent de nouveau de se déchaîner demain, et peut-être encore plus que vendredi... Cela n'inquiète cependant pas Márquez outre-mesure, l'Ibère se sentant compétitif en toutes conditions sur le circuit Ricardo Tormo.

"Il semble que demain il va pleuvoir", soulève-t-il. "Sur le mouillé nous sommes bons. Nous avons pu le voir dès que je suis sorti en piste. Je n'ai eu qu'à faire deux tours. Bien sûr les gars qui venaient de la Q1 ont eu un gros avantage dans le sens où ils ont pu faire plus de tours sur la piste [dans ces conditions], mais même comme cela j'ai été en mesure de bien piloter. Qu'il pleuve ou non, je me sens donc prêt à viser le podium. Et bien sûr, je vais essayer de finir la course à la meilleure position possible." 

 
Article suivant
Dovizioso à sa place sur la première ligne de la grille

Article précédent

Dovizioso à sa place sur la première ligne de la grille

Article suivant

Une pole qui tombe "au bon moment" pour Viñales

Une pole qui tombe "au bon moment" pour Viñales
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Qualifications
Lieu Valencia
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck