Márquez ne comprend pas son accident

partages
commentaires
Márquez ne comprend pas son accident
Par : Willy Zinck
10 avr. 2017 à 11:00

Le pilote espagnol a manqué une belle occasion de se relancer au championnat. Victime d'une chute alors qu'il évoluait confortablement en tête de course, celui-ci n'expliquait pas son accident à l'arrivée.

Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, prend la tête au départ
Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Pour Honda, ce Grand Prix d'Argentine ressemble en tous points à un coup d'épée dans l'eau. Après une première performance en-dedans au Qatar, la marque à l'aile dorée entendait en effet remettre les points sur les i en Argentine, sur le circuit où elle avait lancé sa campagne victorieuse de 2016.

Au final, l'équipe japonaise n'a cessé de souffler le chaud et le froid tout le week-end, et en particulier son pilote numéro 1, Marc Márquez. Après une première journée laborieuse durant laquelle le triple Champion du monde a dû travailler d'arrache-pied sur l'électronique, celui-ci est progressivement monté en puissance pour se positionner idéalement pour la course, avec une nouvelle pole sur le circuit argentin – le pilote Honda a ainsi signé toutes les pole positions depuis le retour de l'Argentine au calendrier en 2014 !

Mais les troupes nippones ont rapidement déchanté lors de la course. Au bout de quatre tours plus précisément. Les choses étaient pourtant bien parties, Márquez prenant les devants sans difficulté pour se créer un petit matelas confortable d'un peu plus de deux secondes sur son plus proche adversaire, Cal Crutchlow.

Mais à l'approche du virage numéro 2, dans le quatrième tour, l'Espagnol a perdu le contrôle de sa machine, sans réelle raison apparente. Après la course, celui-ci ne cachait donc pas son incompréhension. "Cet accident est très étrange. Je n'étais incliné qu'à 25°, et j'étais bien droit au freinage. Je me sentais très bien sur la moto. J'attaquais, mais sans plus. Cela me surprend car je n'étais pas si rapide que cela, je roulais en 1'40"0, 1'39"8, c'était le rythme [de course]."

Le HRC allait par la suite boire le calice jusqu'à la lie, puisque son autre pilote, Dani Pedrosa, chutait au même endroit dix boucles plus tard, celui-ci mettant en revanche sa chute sur le compte des bosses situées à proximité du point de freinage.

Le pari du pneu dur

Mais pour Márquez, son accident pourrait bien être lié à sa décision d'avoir opté pour le pneu dur à l'avant, chose qu'il n'avait pas faite lors de la première manche au Qatar, lorsque son équipe avait adopté une approche plus précautionneuse. "Au Qatar, nous avions été prudents, mais je n'avais pas pu attaquer en course. Ici, nous avons décidé de prendre le risque", explique le numéro 93. "Pour une raison quelconque, nous avons toujours besoin de chausser le pneu avant dur, et c'est quelque chose qui peut nous pénaliser en course, car nous prenons plus de risques."

Les RC213V doivent donc, selon l'Espagnol, chausser les pneus durs pour être compétitives tout au long d'une course, ce qui a pour inconvénient d'obliger les pilotes à redoubler de vigilance lors des premiers tours, lorsque la gomme n'est pas encore à température.

Une situation d'autant plus difficile à gérer que les pilotes Honda doivent récupérer au freinage le temps perdu dans les phases d'accélération, lié à une électronique toujours un peu déficiente. "Nous devons progresser au niveau de l'accélération, car nous prenons trop de risques au point de freinage", explique ainsi l'Ibère, qui admet tut de même sa part de responsabilité dans sa chute. "Mais au final, c'est mon erreur. Je dois en tirer les leçons." 

Polo Honda Marc Marquez
Polo Honda Marc Marquez, en vente sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Dovizioso met en cause Petrucci dans sa chute : "Ça n'est pas juste"

Previous article

Dovizioso met en cause Petrucci dans sa chute : "Ça n'est pas juste"

Next article

GP d'Argentine - Les plus belles photos de la course

GP d'Argentine - Les plus belles photos de la course

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Course
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Marc Márquez Shop Now
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions