Márquez : "Mon corps n'est pas prêt pour 23 tours d'attaque"

Marc Márquez est satisfait de sa quatrième place sur la grille au GP d'Aragón, sa meilleure performance depuis son retour, mais il craint de ne pas pouvoir faire aussi bien en course.

Márquez : "Mon corps n'est pas prêt pour 23 tours d'attaque"

Jamais Marc Márquez n'avait été si performant dans l'exercice des qualifications depuis son retour à la compétition au mois d'avril. L'homme fort de Honda a signé le quatrième temps, ce qui le place au cœur des pilotes les plus performants du week-end, alors que l'exercice du time attack restait l'un de ses points faibles ces derniers mois. Il est naturellement satisfait de sa prestation.

"Nous avons atteint l'objectif principal, c'était la deuxième ligne", a confié Márquez au site officiel du MotoGP. "Il est vrai qu'en EL4, je me sentais vraiment bien avec les pneus usés, et c'est un peu plus difficile sur un tour, mais j'ai quand même pu bien piloter. Je suis content. Demain, on va d'abord comprendre ma condition, et on verra si nous pouvons nous battre dans le peloton de tête en course à chaque tour."

Depuis le début du week-end, Marc Márquez a alterné entre chutes et bonne performances, avec le meilleur temps en EL1 puis en EL4, séance destinée à la préparation de la course. Le Catalan croit en son niveau de performance mais moins en l'endurance de son bras droit, toujours affaibli plus d'un an après sa blessure : "Le rythme est là, les chronos viennent facilement, mais mon corps n'est pas prêt pour 23 tours d'attaque maximale. On verra. En ce moment, je pilote bien – c'est important – la vitesse est là, mais la course est longue".

Lire aussi :

Marc Márquez a signé ses meilleures qualifications de l'année en utilisant un châssis proche de celui qu'il avait en début de saison, après avoir confié à Pol Espargaró le châssis apparu à Assen puis modifié au Red Bull Ring. Ces évaluations sont importantes pour Honda mais le #93 ne sent pas de véritable différence dans les performances.

"C'est vrai que Pol utilise le nouveau châssis que j'ai testé, je crois, en Autriche 1. Mais pour moi, il n'y avait pas de vrai point positif. Il y avait des points positifs, comme toujours, mais la sensation n'était pas la meilleure. On dirait que Pol l'aime, mais à l'heure actuelle, même si c'est vrai qu'il l'aime, la vitesse n'est pas incroyable non plus. Donc au final, parfois on suit plus la sensation de la vitesse [chronométrée] que la sensation elle-même. Il y a des châssis avec lesquels ont peut se sentir vraiment bien, mais si le chrono ne vient pas, ce n'est pas une solution d'avenir."

"Bref, c'est vrai que je roule avec une autre évolution de mon châssis actuel de la première moitié de saison. Et Honda travaille encore, et comme vous le dites, en quatre courses, nous avons testé trois châssis différents. C'est quelque chose que j'apprécie."

Lire aussi :

Avec Benjamin Vinel et Angus Martin

partages
commentaires

Related video

Un deuxième run "raté" prive Zarco de la deuxième ligne
Article précédent

Un deuxième run "raté" prive Zarco de la deuxième ligne

Article suivant

La grille de départ du GP d'Aragón MotoGP

La grille de départ du GP d'Aragón MotoGP
Charger les commentaires