MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
EL3 dans
09 Heures
:
16 Minutes
:
31 Secondes

Márquez se méfie toujours de Dovizioso pour la course

partages
commentaires
Márquez se méfie toujours de Dovizioso pour la course
Par :
4 août 2018 à 16:44

Troisième des qualifications du Grand Prix de République Tchèque MotoGP, Marc Márquez se satisfait du travail accompli, lui qui semble être le plus rapide en rythme de course.

Le poleman Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, le troisième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Le Champion du monde en titre ne le cache pas, l'intégralité de son travail depuis ce vendredi matin sur le tracé de Brno, se concentre sur la course de dimanche. Une stratégie qu'il a confirmé lors de la conférence de presse des qualifications, en se satisfaisant de sa place sur la première ligne.

Lire aussi :

Leader du championnat, le numéro 93 aurait-il assuré en qualifications ? Pas le moins du monde, et c'est avec beaucoup de lucidité qu'il s'est satisfait du rôle d'Andrea Dovizioso, poleman ce week-end, mais quatrième au classement général.

"Dans une Q2 on ne pense jamais au championnat, et même avec le tour parfait j'aurais probablement été deuxième. Dovizioso a un meilleur rythme, mais l'important est qu'il est à 70 points [au championnat], donc même si on reste derrière [en course], ça n'est pas si grave. Mais ce n'est pas la mentalité, attaquons, comme toujours."

Dans le rythme depuis le début du week-end, Marc Márquez a dominé le reste de la meute lors des EL4, se montrant plus d'une demi-seconde plus rapide que son plus proche poursuivant, Andrea Iannone sur la Suzuki.

Pas suffisant pour l'Espagnol pour toutefois aborder le Grand Prix de dimanche avec une confiance maximale. Le pilote Honda estime toujours qu'une bonne partie du peloton pourra venir lui contester le succès lors des 21 tours de l'épreuve, à commencer par le poleman, Andrea Dovizioso.

Lire aussi :

"On est là, c'est un circuit sur lequel on souffre un petit peu en général mais même là on est proche du plus rapide, qui est Dovi pour moi. On est là, on va essayer de se battre pour la victoire, et si ça n'est pas possible, essayer de finir sur le podium", a-t-il expliqué, pensant toujours évidemment au championnat.

"Il y a quelques pilotes qui ont un bon rythme. Andrea a travaillé avec beaucoup de tours sur les pneus et quand il a mis les pneus neufs, il était rapide. Les deux Ducati sont rapides, Iannone le sera aussi, Valentino est un peu loin sur le papier, mais il est toujours là le dimanche. Ce sera une course compliquée, mais le plus important est qu'on est là. Ce championnat est très long, la course de demain aussi, il fera chaud, il est important d'être là et puis de se battre jusqu'au bout."

Article suivant
Rossi : "En réalité on est vraiment lents"

Article précédent

Rossi : "En réalité on est vraiment lents"

Article suivant

Yamaha empêche Viñales de répondre à son chef mécanicien

Yamaha empêche Viñales de répondre à son chef mécanicien
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Catégorie Qualifications
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest