MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

3e place du championnat : Márquez et Dovizioso misent sur Viñales

partages
commentaires
3e place du championnat : Márquez et Dovizioso misent sur Viñales
Par :
31 oct. 2019 à 17:30

Bien que quatre pilotes se tiennent encore en 20 points, les deux premiers du championnat pensent que Maverick Viñales a le potentiel pour faire main basse sur la médaille de bronze, lui qui est revenu en force au cours de la seconde moitié de la saison.

Maverick Viñales est indéniablement l'un des hommes forts de cette fin de saison. C'est bien simple, même s'il marqué moitié moins de points que Marc Márquez depuis Silverstone, il est celui qui en a empoché le plus parmi l'ensemble des autres pilotes sur cette période. Et pourtant, sa belle courbe de résultat a été entachée par sa chute dimanche alors qu'il se battait pour la victoire du GP d'Australie dans le dernier tour.

Lire aussi :

Sans ce score vierge, le pilote Yamaha occuperait actuellement la troisième place au championnat, au lieu de quoi il compte à ce stade sept points de retard sur Álex Rins et sept d'avance sur Danilo Petrucci. Lui aussi privé de points en Australie, Fabio Quartararo se trouve un cran plus bas au championnat, à 13 points de Viñales. Si chacun d'eux a ses chances de s'octroyer la dernière place à pourvoir dans le trio de tête de la saison, ceux qui ont verrouillé les deux premières positions mettent une pièce sur le pilote officiel Yamaha avant les deux dernières courses.

"Pour moi, Maverick. Il est tombé à Phillip Island, mais il n'a que sept points de retard sur Rins… S'il pleut, peut-être Petrucci ! Mais je pense que ce sera entre Viñales et Quartararo", estime Márquez. Et Dovizioso de confirmer ce pronostic : "C'est difficile… Maverick, je pense. J'aimerais vraiment que ce soit Danilo, mais je crois que ce sera très difficile sur ces deux pistes."

"Je pense que ce sera très sympa jusqu'au bout", pressent le pilote Ducati. "Rins a un peu des hauts et des bas, alors on ne sait jamais. Normalement en course il est toujours là, mais ça n'a pas été le cas sur les dernières courses. Danilo on ne sait jamais, ça dépend des conditions, et je pense qu'il va essayer. Mais les deux pilotes Yamaha en ce moment ils sont très forts, alors ils ont un peu plus de possibilités. Je pense en tout cas que cette bagarre va créer une fin de saison très intéressante."

61 points de retard sur Rins après Barcelone

Pour Maverick Viñales, cette troisième place qu'il a désormais en ligne de mire serait une récompense plus qu'appréciable après une saison faite de hauts et de bas. Il suffit de se souvenir qu'avant de retrouver le chemin de la victoire à Assen, il occupait la 12e place de la hiérarchie et avait, en six courses, cumulé 61 points de retard sur Rins, pour évaluer le chemin parcouru depuis.

"Être troisième au championnat serait un trophée, car on a fait beaucoup d'erreurs au cours de l'année et j'ai été envoyé au tapis trois fois. Avoir la chance de terminer troisième au championnat, ce serait donc clairement un trophée. Si on en a l'opportunité, on va la saisir, c'est clair", prévient l'Espagnol. "Mais ce n'est pas quelque chose auquel je pense beaucoup. Je pense plus à tirer le maximum de la moto et à comprendre ce qui nous manque pour l'année prochaine, car si on travaille bien pour l'année prochaine on aura une grande opportunité de se battre pour la première place. Dans ma tête, il s'agit donc plus d'essayer de tirer le maximum de la moto chaque jour."

Dans ces circonstances, Viñales pourrait amèrement regretter les 20 ou 25 points perdus à Phillip Island, mais l'Espagnol estime qu'il se trouve dans une position où il peut se permettre de jouer à qui perd gagne, et il assume l'erreur qu'il a commise. "C'était entièrement ma faute, je ne peux rien dire d'autre. Je donnais le maximum, j'ai mis la moto à la limite à chaque tour, alors quand vous allez au-delà de la limite ce sont des choses qui peuvent arriver. J'ai essayé ! C'est quelque chose que j'ai appris pour l'année prochaine à Phillip Island, mais il fallait que j'essaye."

Lire aussi :

"C'est sûr que c'est dommage parce que c'étaient 20 points, mais la manière dont s'est terminée la course, c'était comme une victoire pour moi. C'était important de sentir qu'à Phillip Island j'avais la chance de gagner la course", poursuit-il. "J'ai eu l'opportunité de gagner. Ça faisait beaucoup de courses que je terminais troisième, mais sans avoir eu l'opportunité de gagner. Et j'étais toujours vraiment agacé après la course. Mais cette fois j'ai eu l'opportunité, alors peu importe : pour moi, tomber ou gagner c'est pareil en ce moment, et c'était ce qui était important. Si je n'avais pas essayé, je me serais senti comme sur les autres courses, mais j'ai eu l'opportunité et j'ai tenté."

"Ce qui compte beaucoup aussi, c'est là où l'on se situe au championnat, dans quelle situation on est. On n'avait rien à perdre. Personne n'a plus rien à perdre, car le championnat est déjà joué. Si on se bat pour le titre, il faut être intelligent, premier c'est premier, mais si on n'a rien à perdre, il faut clairement tout risquer."

Article suivant
"Déçu et triste", Lorenzo continue de manger son pain noir

Article précédent

"Déçu et triste", Lorenzo continue de manger son pain noir

Article suivant

EL1 - Déjà le record pour Quartararo !

EL1 - Déjà le record pour Quartararo !
Charger les commentaires