Márquez espère "avoir sa chance" face aux Ducati en course

partages
commentaires
Márquez espère
Par : Willy Zinck
11 août 2018 à 16:45

S'il a réussi comme en 2017 à décrocher la pole à Spielberg, l'Espagnol se méfie du rythme de course des Ducati, qui pourraient lui mener la vie dure dimanche après-midi.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, le troisième, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Comme l'an dernier, le magicien Márquez a réussi à signer un tour (deux dans les faits) de passe-passe pour s'adjuger la pole position en Autriche. Un véritable affront fait aux Ducati, à priori largement favorites sur le Red Bull Ring et son profil atypique tout en accélérations et freinages.

On ne peut certes pas affirmer que l'Espagnol a dominé la séance, loin s'en faut avec une marge de seulement deux petits millièmes sur Andrea Dovizioso, mais le fait de voir une Honda prendre le dessus sur les Ducati reste toujours remarquable quand on sait les qualités propres à ces deux machines bien distinctes.

Des progrès notables depuis les EL1

Car s'il avait affiché une bonne pointe de vitesse lors de la première séance disputée sur le sec, les EL1, Márquez avait aussi été relégué à une demi-seconde de Dovizioso justement vendredi matin. Mais un changement apporté sur sa RC213V en fin de séance a fini de donner un coup de fouet à sa machine, qui s'est ensuite avérée redoutable.

"Je suis content parce que durant tout le week-end je me suis senti à l'aise sur la moto", a expliqué le poleman du jour en conférence de presse. "Lors du dernier run lors des EL1 nous avons procédé à un petit changement sur la moto et cela m'a beaucoup aidé, et depuis lors tout a été plus difficile à comprendre parce que les conditions de piste étaient humides ou mixtes, mais ça va."

Avec deux séances d'essais libres qui se sont déroulées sur le mouillé et une course prévue sur le sec, tout le plateau a manqué de temps pour juger des combinaisons de pneus les plus performantes pour dimanche.

Lire aussi :

Il reste le warm-up, une séance qui ne sera donc pas du luxe pour faire des choix qui pourraient bien s'annoncer décisifs, alors que les écarts sont, comme nous l'avons vus, très serrés. Aussi, si le numéro 93 reste incertain quant à la gomme qu'il montera à l'arrière de sa Honda demain, la direction retenue pour l'avant est déjà bien plus précise.

Une stratégie pneus qui reste à affiner

"Concernant le pneu avant, c'est à peu près clair. Si la température ne change pas trop, je vais chausser le médium", annonce-t-il, lui qui a signé son meilleur tour pourtant avec le pneu dur, ce dernier qui pourrait cependant s'avérer être une option trop risquée sur toute la durée d'une course. "Avec le dur, je peux peut-être être un peu plus rapide mais c'est aussi plus dangereux. Et ce n'est pas le moment de se mettre dans des situations dangereuses, je préfère être un peu plus lent mais plus sûr."

Rapide dans l'exercice du tour lancé, des doutes demeurent encore quant à la capacité de l'Espagnol à soutenir la comparaison face aux Ducati dimanche après-midi. Mais en maître tacticien qu'il est, Márquez pourrait se laisser aller à jouer avec l'aspiration, comme il avait su si bien le faire l'an dernier, contestant jusqu'au dernier virage la victoire à Dovizioso.

Lire aussi :

"Bien sûr, j'espère avoir ma chance, et je vais essayer", affirme-t-il sans ambages, même s'il reste conscient que le moindre faux pas pourrait se payer cash alors que la mi-saison vient seulement d'être dépassée. "Mais nous ne pouvons pas oublier notre position au championnat. La mentalité pour demain, c'est juste de prendre le départ et d'être là, d'essayer de comprendre la situation, de bien appréhender le feeling. J'espère arriver dans le dernier tour – et je sais que c'est ce qui va se produire, si on n'arrive pas ensemble ce sera en tout cas très proches – mais j'espère que ce sera dans une autre posture par rapport à l'an dernier."

Prochain article MotoGP
Dovizioso confiant malgré l'inconnue de la course

Previous article

Dovizioso confiant malgré l'inconnue de la course

Next article

Lorenzo : "Nous savions tous que ce serait serré"

Lorenzo : "Nous savions tous que ce serait serré"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Qualifications
Pilotes Marc Márquez Shop Now
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions