MotoGP
23 août
-
25 août
Événement terminé
13 sept.
-
15 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
C
GP de Malaisie
01 nov.
-
03 nov.
EL1 dans
15 jours
C
GP de Valence
15 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours

Márquez - Être titré à Motegi est "presque impossible"

partages
commentaires
Márquez - Être titré à Motegi est "presque impossible"
Par :
13 oct. 2016 à 09:06

Marc Márquez se présente sur le Grand Prix du Japon avec une première chance de coiffer le titre de Champion du monde. L'Espagnol refuse toutefois d'y accorder trop d'attention et se concentre sur une course qui lui est peu favorable.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Sur l'ensemble des circuits qui figurent au calendrier MotoGP, seuls deux ont échappé - pour l'heure - à l'onde victorieuse de Marc Márquez depuis qu'il évolue en catégorie reine. En seulement quatre saisons, l'Espagnol a en effet déjà cumulé 28 succès, sur 18 pistes différentes. Les circuits de Laguna Seca et d'Indianapolis, qui n'accueillent plus de Grands Prix, figurent bien dans cette liste, en revanche deux des pistes arpentées depuis son arrivée en 2013 manquent à l'appel. Il s'agit du Red Bull Ring, qui a fait son entrée cette saison et dont la première course a été remportée par Andrea Iannone, et de Motegi, où l'Espagnol a déjà couru par trois fois en MotoGP.

S'il compte de bons souvenirs sur la piste maison de Honda, c'est essentiellement pour y avoir fêté son deuxième titre MotoGP, en 2014 - lui qui est le seul pilote du HRC à avoir été couronné sur ce circuit. Cette année-là, comme la saison précédente, il s'était classé deuxième de la course, par deux fois dans le sillage de Jorge Lorenzo. En 2015, en revanche, il a dû se contenter de la quatrième place.

Victorieux sur place en 125cc (2010) et Moto2 (2012), il lui reste donc à accrocher le Twin Ring à son palmarès MotoGP. Le scénario rêvé voudrait qu'il y parvienne cette année et que toutes les pièces du puzzle soient réunies pour qu'il décroche par la même occasion le titre qui lui tend les bras. Toutefois, Márquez refuse de s'emballer et sait que, sur le papier, ses chances sont très minces. "Si Aragón était une piste sur laquelle j'avais prévu d'attaquer, Motegi est une piste sur laquelle je veux perdre le moins de points possible", résume-t-il.

Motegi a déjà attribué trois titres en MotoGP : celui de Casey Stoner en 2007, celui de Valentino Rossi en 2008 et le sien en 2014. Mais Márquez ne part pas gagnant à l'heure de jouer cette balle de match. "J'ai ma première chance ici, mais je crois que cela ne sert à rien d'en parler parce que beaucoup de choses devraient se passer. Je sais que ce sera difficile, presque impossible, on va donc se concentrer sur cette course et essayer d'avoir la même mentalité que l'on a eue jusqu'à présent."

"C'est un circuit qui n'est pas trop mal pour mon style de pilotage, mais il semble qu'on ait un peu de mal chaque année avec notre moto. Ceci dit, on s'attendait à être très loin à Misano et on était beaucoup plus proches que ce que l'on pensait. On va donc voir ce week-end comment on peut gérer cela et quel sera notre niveau. On va essayer de prendre des points pour le championnat, c'est le plus important, et si on peut obtenir un podium, ce sera encore mieux", prévient Márquez, qui pourrait ainsi devenir le plus jeune pilote à atteindre le cap des 50 podiums en catégorie reine et battre un record pour l'heure détenu par Valentino Rossi.

S'il mise sur la prudence, c'est que le pilote Honda sait qu'il reste non pas une, mais quatre courses, et que trois d'entre elles vont se disputer en l'espace de trois semaines. Lui qui n'a connu que quatre week-ends sans chute jusqu'ici sait pertinemment que rien n'est acquis.

"On va enchaîner trois courses de suite, il est donc important de les finir toutes, d'être là, et aussi d'être calme pendant les essais parce qu'on peut toujours tomber. Il faut contrôler la limite parce qu'il y a deux autres courses à suivre. On va juste se concentrer sur le Japon pour le moment", promet-il. "On ne sait jamais, le championnat est très long et tout peut arriver. On a une bonne avance, on va essayer de l'utiliser et on verra bien. Il reste encore quatre courses, alors peu importe où et quand, le plus important c'est d'essayer d'atteindre notre but."

Polo Marc Márquez sur Motorstore.com
Polo Marc Márquez sur Motorstore.com
Article suivant
Barberá remplace Iannone à Motegi, Jones rejoint Avintia

Article précédent

Barberá remplace Iannone à Motegi, Jones rejoint Avintia

Article suivant

Valentino Rossi en petite forme à l'heure d'attaquer Motegi

Valentino Rossi en petite forme à l'heure d'attaquer Motegi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa