Márquez "explosif" en qualifs? Lorenzo n'a pas dit son dernier mot

Jorge Lorenzo a cédé les honneurs de la pole position à un Marc Márquez qu'il qualifie d'explosif. Néanmoins, il conserve une ambition intacte pour la course de dimanche.

"Il est toujours très difficile de se battre contre Marc pour le gain de la pole," rappelle le pilote Yamaha, qui a obtenu la deuxième place sur la grille en concédant un dixième à son rival. "Comme je le dis toujours, la Honda est très explosive et, quand elle est associée à Marc, qui est lui-même explosif, agressif et très rapide, il faut avoir un petit peu de chance. Il faut piloter quasiment à la perfection pour le battre."

Pour tenter de venir à bout de son adversaire, Jorge Lorenzo a réalisé non pas deux, mais trois runs durant la séance qualificative. "J'ai fait une troisième tentative pour attaquer encore un peu plus, mais le pneu avant n'était pas neuf et j'ai sans doute perdu deux dixièmes dans certains freinages, surtout le n°11. Malgré un dernier secteur très rapide, cela ne m'a pas permis d'être en pole."

Lorenzo n'en reste pas moins très bien préparé pour la course, son rythme l'annonçant comme un sérieux prétendant à la victoire. "Dans mon dernier run des EL4, j'étais très heureux et très fier de mon rythme parce que la moto fonctionnait vraiment très bien, j'étais très concentré et très précis," souligne-t-il en guise d'exemple. "Je pense qu'on aura de bons réglages demain. Il est toujours difficile de comprendre ce qui peut arriver en course, mais on devrait pouvoir afficher un bon rythme et disputer une bonne course."

"Mon objectif est d'essayer de marquer le maximum de points : c'est donc la victoire, puisqu'elle rapporte 25 points," résume Jorge Lorenzo. "Bien évidemment, ça ne sera pas facile. Marc et Dani, et probablement aussi Valentino, auront un bon rythme. En prenant un bon départ, peut-être que je pourrai me creuser une petite avance, mais si jamais ça n'arrive pas je pense que la course sera très longue. Avec une grosse dégradation [du pneu] arrière et en particulier sur le flanc gauche, il sera très important d'économiser les pneus. Or, je crois qu'on est très bon pour ça, je suis confiant."

Le fruit du travail de Yamaha

Plus rapide qu'il ne l'a jamais été sur ce circuit, le Majorquin ne tarit pas d'éloges pour Yamaha, capable de faire progresser la M1 au point de lui permettre de jouer la gagne sur une piste qui ne lui a jamais été favorable.

"Je suis très heureux et très fier de la façon dont on gère ce week-end, dans le stand et en piste," se félicite Jorge Lorenzo. "Je suis très fier d'avoir pu tourner en 1'46.7 avec notre moto, qui a beaucoup progressé en comparaison de l'année dernière et en particulier sur cette piste, toujours difficile pour nous."

"On travaille très bien, de mieux en mieux à chaque fois. On sait mieux comment améliorer la moto, on est de plus en plus proche de la perfection. Cela vaut en particulier sur cette piste : à chaque sortie, on progresse dans certains virages."

Et s'il pleuvait?

Si la YZR-M1 est désormais compétitive à Aragón, Jorge Lorenzo n'oublie pas que les aléas météorologiques peuvent venir gripper la machine. Aussi l'a-t-on vu, à l'instar de son coéquipier, s'entraîner à un changement de moto en prévision d'une hypothétique course flag-to-flag.

"Demain, à mon réveil, j'espère qu'il fera beau. Mais c'est quelque chose que l'on ne peut pas contrôler et s'il pleut je vais essayer d'améliorer mon résultat par rapport à ceux que j'ai obtenus par le passé dans ces conditions," promet-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Aragon
Sous-évènement Qualifications
Circuit Motorland Aragon
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Résumé de qualifications
Tags pole position, qualifs