Márquez fait amende honorable après sa chute

Marc Márquez devra patienter avant d'atteindre le cap des cinquante victoires. Car, si son potentiel à Aragón était indéniable, son empressement l'a piégé dès le deuxième tour.

Márquez fait amende honorable après sa chute
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team et Andrea Iannone, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing et Marc Marquez, Repsol Honda Team

Parti dans la roue de Jorge Lorenzo, le pilote Honda avait la ferme intention d'empêcher la fuite solitaire de son compatriote, unique solution pour pouvoir jouer la gagne jusqu'au bout. Il en avait les moyens, lui qui a dominé la journée de samedi sur un rythme record, puis signé le meilleur temps du warm-up en prenant en pneus usés une avance qui n'était pas passée inaperçue aux yeux de Lorenzo.

Seulement, face à la solidité inébranlable du pilote Yamaha, Márquez a commis une faute dès le deuxième tour en manquant un freinage. Guidon tordu, il lui était impossible de remonter sur sa RC213V pour quitter le bac à gravier et c'en était donc terminé de son Grand Prix.

"Je ne peux que m'excuser auprès de mon équipe et des fans," reconnaît-il. "On a très bien travaillé et on a affiché un très bon rythme tout le week-end. Dans le deuxième tour, alors que je freinais pour le virage n°12, j'ai fait une faute et perdu l'avant. C'était de ma faute et je m'en excuse."

"Quand une saison ne se passe pas bien alors rien ne va, et cette année justement on a du mal. Il reste encore quatre courses et on va essayer d'être devant et de se battre jusqu'au bout," promet Marc Márquez, toujours troisième du Championnat avec désormais 79 points de retard sur Valentino Rossi. Andrea Iannone n'a, lui, plus que 12 longueurs de retard sur l'Espagnol.

 

partages
commentaires
Pedrosa - "Je voyais bien que Rossi était prêt à se battre"
Article précédent

Pedrosa - "Je voyais bien que Rossi était prêt à se battre"

Article suivant

Valentino Rossi - "J'ai abattu toutes mes cartes, et même un joker!"

Valentino Rossi - "J'ai abattu toutes mes cartes, et même un joker!"
Charger les commentaires