Márquez - "Honda doit travailler beaucoup plus cet hiver"

partages
commentaires
Márquez -
Par : Léna Buffa
17 nov. 2016 à 10:50

À l'heure de quitter Valence, après les deux premiers jours d'essais de l'intersaison, le Champion du monde avait conscience que les problèmes rencontrés cette année sur le nouveau moteur de la Honda n'étaient pas résolus.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Pilote le plus actif de la seconde journée, l'Espagnol a terminé en deuxième position, à moins de deux dixièmes du leader, Maverick Viñales. Il a cependant signé son meilleur temps avec un réservoir chargé en carburant, par conséquent sans avoir cherché le time attack.

Il entamait à ce moment-là, en fin de journée, une longue série de tours au guidon du prototype destiné à l'année prochaine. Par la suite, il allait réaliser un autre long run, cette fois avec sa moto 2016, afin de comparer le comportement des deux machines et de fournir des données utiles aux techniciens au Japon.

Les ateliers du constructeur à l'aile dorée passeront un hiver studieux, à en croire Márquez qui a fait savoir que le nouveau moteur qu'il a testé cette semaine n'avait pas, pour l'instant, comblé le déficit de la Honda.

"Il semble que j'arrive à avoir un peu plus de grip et à gérer un peu mieux l'accélération", a-t-il indiqué. "Il y a des choses positives, mais c'est un moteur complètement différent et la base de l'électronique que l'on a est faite pour la moto actuelle. Avec ce nouveau moteur, on a encore besoin d'ajuster beaucoup de choses quand les performances des pneus s'abaissent. En tout cas, notre point faible, qui est l'accélération, est encore là."

"On a fait un gros changement sur la moto pour essayer de comprendre", a expliqué le pilote espagnol. "On doit encore continuer à travailler, parce que quand j'ai fait les longues séries de tours, c'était une moto complètement différente de celle que j'ai utilisée en course. J'ai quand même été rapide, mais j'avais des difficultés à certains endroits. Je suis content du travail qu'on a abattu ici, ceci dit Honda doit travailler beaucoup plus cet hiver pour me donner quelque chose de plus en Malaisie."

Le Champion du monde en titre a conscience qu'il va lui falloir s'adapter à ces nouveautés, néanmoins il insiste aussi sur l'aide qui doit venir du constructeur : "Quand on a fait un gros changement sur la moto, j'ai essayé d'adapter mon style de pilotage à un équilibre complètement différent. On peut et on doit le faire, mais on a aussi besoin de quelque chose de plus pour avancer."

Trois motos à lui seul

Ce mercredi, Marc Márquez disposait de trois motos dans son stand : celle qu'il utilisait en 2016, une autre équipée du nouveau moteur et une autre dotée du nouveau moteur et incluant "une petite modification". Cette évolution du bloc de la RC213V, Cal Crutchlow a lui aussi pu la tester, afin de contribuer à la collecte d'informations.

"On a testé la nouvelle spécification moteur. Il y a du positif et du négatif, et on va transmettre ces informations Honda. Je pense qu'ils font du bon boulot, parce que je ne crois pas que ce soit facile en ce moment de comprendre la meilleure direction à suivre", a commenté le pilote LCR au site officiel du championnat.

Pour sa part, Dani Pedrosa a plus travaillé que la veille sur l'évolution de la RC213V. Malgré une journée retardée par l'interruption sur drapeau rouge et sa condition physique, il a cumulé une quarantaine de tours, pour comprendre le fonctionnement des pneus et de l'électronique en lien avec les nouveautés proposées par Honda. Un premier test au terme duquel l'Espagnol concède qu'il est trop tôt pour apporter des jugements. 

Casquette Marc Marquez 2016 rouge
Casquette Marc Marquez 2016 rouge.
Prochain article MotoGP
KTM a "une direction dans laquelle aller" selon Bradley Smith

Previous article

KTM a "une direction dans laquelle aller" selon Bradley Smith

Next article

Yamaha n'avait "aucun doute" sur la vitesse de Viñales

Yamaha n'avait "aucun doute" sur la vitesse de Viñales

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de novembre à Valence
Catégorie Mercredi
Lieu Valencia
Pilotes Marc Márquez Shop Now
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions