Márquez indemne après sa chute à Buriram

Marc Márquez est sorti indemne de sa grosse chute lors des EL1 du Grand Prix de Thaïlande ce vendredi, à Buriram.

Márquez indemne après sa chute à Buriram

Conduit à l'hôpital après une lourde chute lors des Essais Libres 1 du Grand Prix de Thaïlande, Marc Márquez n'a pas subi de blessure selon le patron de son équipe, Alberto Puig. Le directeur de l'écurie officielle Honda a également confirmé que son poulain allait continuer de rouler selon le plan établi, et devrait donc reprendre la piste sur les coups de 9h heure française, pour la deuxième séance libre.

Márquez a chuté dans les toutes dernières minutes des EL1. D'abord emmené au centre médical du circuit, la décision avait été prise de l'envoyer à l'hôpital pour des examens complémentaires, qui n'ont révélé aucune fracture. Le Champion du monde en titre souffre de la jambe gauche et du dos.

Lire aussi :

"Il a subi une grosse chute comme vous l'avez vu, mais heureusement il va bien", a expliqué Puig. "Nous sommes allés à l'hôpital pour tout vérifier, ils ont fait une radio et tout a l'air d'aller. Heureusement, il est OK. Bien sûr, il a des contusions au dos et à la jambe, mais rien d'inquiétant. Nous avons eu de la chance aujourd'hui. Il va certainement recevoir un traitement [afin de diminuer la douleur], il va prendre la piste et on va essayer de continuer notre plan."

Selon Alberto Puig, la chute aurait pu survenir à cause d'un passage à l'extérieur de la trajectoire dans l'une des longues lignes droites du circuit. Même si cette chute a eu lieu sur un tour de sortie des stands, les températures élevées vues en piste auraient permis au pneu d'atteindre sa fenêtre de fonctionnement optimale bien avant le virage 7.

"Il était probablement sur la ligne extérieure dans la ligne droite arrière. Cette zone a l'air un peu poussiéreuse, il a pu salir son pneu, ce qui a pu causer l'accident. C'est une possibilité, le pneu n'était pas totalement propre, c'est probablement la raison de l'accident car il n'allait pas vite [et] le pneu était à bonne température."

Marc Márquez peut remporter le titre de Champion du monde 2019 ce week-end, s'il marque deux points de plus que son rival, Andrea Dovizioso.

Avec Lewis Duncan

partages
commentaires
Petrucci : Ducati affronte "le pilote le plus fort de l'Histoire"

Article précédent

Petrucci : Ducati affronte "le pilote le plus fort de l'Histoire"

Article suivant

EL2 - Quartararo devant, Márquez incassable

EL2 - Quartararo devant, Márquez incassable
Charger les commentaires