Un Márquez "intelligent" s'est offert la pole à Assen

partages
commentaires
Un Márquez "intelligent" s'est offert la pole à Assen
Par :
30 juin 2018 à 16:39

Comme il l'expliquait vendredi, Marc Márquez a continué de travailler en vue de la course du GP des Pays-Bas, mais ça ne l'a pas empêché de s'emparer de la pole position ce samedi !

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Déjà auteur de la pole position à Austin, le Champion du monde n'avait alors pas pu profiter du meilleur emplacement au moment de prendre place pour le départ, après avoir été pénalisé. Le revoici à présent prêt à s'installer en leader sur la grille, lui qui a prévalu ce samedi, à Assen, au terme d'une séance où le peloton s'est montré extrêmement serré, puisqu'il a signé la pole position avec 41 millièmes d'avance sur Cal Crutchlow, et 59 sur Valentino Rossi. Il a fallu se montrer tout aussi malin que rapide, l'aspiration jouant un rôle plus important qu'à l'accoutumée.

"Les qualifs étaient bien car il fallait être rapide mais aussi intelligent, pour comprendre quand attaquer, et quel l'impact avait l'aspiration. Je pense que demain sera une course en paquet car c'est un circuit où il est difficile de mener tous les tours. On verra aussi dans la journée comment sera la météo, quelle sera la force du vent, et on essaiera de choisir la bonne option au niveau des pneus", expliquait l'Espagnol, toujours concentré sur les 26 tours à parcourir demain.

Le poleman du jour s'est montré très studieux tout au long des différentes séances d'essais libres pour choisir les meilleures gommes en vue de dimanche, mais il avoue ne pas avoir arrêté son choix, en partie en raison des pneumatiques apportés par Michelin, qui se montrent très constants entre les différents types disponibles.

"Hier, avec le hard, j'étais plus lent, mais la moto était réglée différemment, donc on doit comprendre [quel pneu choisir]. Aujourd'hui, on a beaucoup changé les réglages et ça fonctionnait mieux. Le rythme était très similaire entre le hard, le soft, le medium, donc ça sera difficile. Demain au warm-up on a une dernière chance d'essayer les pneus et de faire le bon choix pour la course."

Il aura beau s'élancer du meilleur emplacement sur la grille dimanche, Marc Márquez reste méfiant vis-à-vis de ses adversaires directs, qu'il voie se situer du côté des pensionnaires de l'écurie Yamaha, et dans une moindre mesure ceux de Ducati.

Ce sont toutefois deux Honda qui mèneront la grille de départ, sur un circuit où la marque à l'aile dorée ne connaît habituellement pas pareil succès !

"En EL1 la moto était assez instable, mais ensuite je me suis senti mieux tout au long du week-end et on dirait qu'on a un bon rythme, c'est le plus important. Demain la course sera différente, mais Yamaha est très fort ici, Ducati est fort, mais je pense que Yamaha l'est plus, ils sont très rapides ici. C'est positif qu'on soit là", explique Márquez, qui indique aussi que le carénage aérodynamique de Honda apporte une plus grande stabilité à l'avant de la moto, essentielle à Assen.

Mais ne prenez pas cette revue des forces en présence pour un aveu de faiblesse ! Marc Márquez l'a confirmé, s'il est en position demain, dans le dernier tour, de s'imposer, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour s'emparer des 25 points...

"Vous croyez que si j'arrive [dans le groupe de tête] au dernier tour, je n'essaierai pas ? Si j'arrive au dernier tour avec des options, comment ne pas essayer ? Si je peux ajouter cinq points de plus, je vais essayer, mais il est également important de comprendre qu'il s'agit d'un circuit sur lequel nous pouvons perdre des points et que de meilleures occasions viendront ensuite."

Article suivant
Un Zarco philosophe face à une pole manquée de peu

Article précédent

Un Zarco philosophe face à une pole manquée de peu

Article suivant

Rossi, du gravier à la première ligne en qualifs

Rossi, du gravier à la première ligne en qualifs
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Catégorie Qualifications
Lieu Assen
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir toute l'actu