Márquez le plus assidu en piste lors de la deuxième journée

partages
commentaires
Márquez le plus assidu en piste lors de la deuxième journée
Par : Willy Zinck
16 févr. 2017 à 10:59

En dépit d'un très bon deuxième chrono, le pilote espagnol et l'équipe Honda souhaitent résoudre définitivement les problèmes d'électronique qui affectent la RC213V.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

 Après son meilleur temps obtenu hier en ouverture des essais à Phillip Island, Marc Márquez est resté aujourd'hui en haut de la hiérarchie, bien qu'il se soit fait damer le pion cette fois-ci par son compatriote Maverick Viñales

Relégué tout de même à près d'une demi-seconde du pilote Yamaha, le triple champion du monde a dédié cette deuxième journée au roulage, avec un total impressionnant de 107 tours couverts, ce qui en fait le pilote le plus assidu en piste aujourd'hui.

Une omniprésence sur le tracé australien qui s'explique par la recherche effrénée d'une solution par l'équipe japonaise pour résoudre ses tracas au niveau de l'électronique"Je me sens un peu fatigué car ils m’ont demandé de faire beaucoup de tours afin d’essayer plusieurs choses, ce que j’ai fait", explique le numéro 93. "J’ai piloté de façon très régulière, en m’efforçant de ne pas faire d’erreurs car cela pourrait changer beaucoup notre planning."

S'il n'est pas parvenu à imiter Viñales en passant sous la barre des 1'29'', Márquez a tout de même amélioré de près de deux dixièmes son temps de la veille, avec un chrono en 1'29''309. Mais c'est surtout sa régularité, avec 44 tours couverts dans la fourchette des 1'29'', qui fait souffler un vent d'optimisme dans le clan japonais. "J’ai aussi fait deux runs assez longs, deux fois 15 tours, afin d’essayer différentes choses au niveau de l’électronique et à présent nous avons beaucoup d’informations. Mais il nous manque encore quelque chose, comme je l’ai dit hier. Je ne me sens toujours pas à l’aise à 100%."

Jeu de dupes

Comme à Sepang, où Honda avait rencontré de nombreux problèmes techniques liés à l'électronique et son imbrication avec le moteur, Márquez ne cesse de clamer que la marque à l'aile dorée est en difficulté en cette pré-saison.

Un discours similaire à celui de l'an passé, lorsque Honda avait déjà eu maille à partir avec le nouveau système électronique. Cela n'avait pourtant pas empêché le constructeur nippon de jouer le titre et de le gagner en fin de saison, d'où une certaine méfiance dans le paddock quant aux propos avancés par Márquez, de peur d'un bis repetita.

Valentino Rossi a ainsi été le plus véhément des pilotes, estimant que l'Espagnol se livre actuellement à un jeu de dupes, en cherchant à cacher le réel potentiel de sa RC213V, chose démentie par l'intéressé. "Ce n’est pas un jeu. Si j’étais prêt, je ne ferais pas 107 tours. Mes mains sont douloureuses. Nous travaillons dur pour essayer de trouver des petits détails [qui peuvent faire la différence]. Nous sommes très réguliers, c’est vrai. Mais aujourd’hui Maverick [Viñales] a été plus rapide que nous", se défend l'Espagnol.

Preuve du besoin pour Honda de trouver une solution à ses problèmes électroniques, le roulage d'aujourd'hui a été pour ainsi dire uniquement focalisé sur ce domaine, empêchant Márquez d'étrenner l'intégralité des nouvelles gommes fournies par Michelin. "Aujourd’hui j’ai essayé les pneus avant", reprend le pilote espagnol. "Mais pas les pneus arrière car je n’ai pas eu le temps. La priorité principale pour nous était ces deux longs runs à la fin car ils avaient besoin de vérifier beaucoup, beaucoup d’éléments alors que nous essayons de trouver quel est le problème avec l’électronique et le moteur. Demain sera le moment pour essayer les pneus Michelin."

La dernière journée pourrait également faire office de "belle" pour l'Ibère, et lui permettre de reprendre l'ascendant sur Viñales dans le duel à distance qui les oppose à Phillip Island. Un objectif purement symbolique, et qui sera conditionné par les progrès de la Honda dans le money time des essais. "Maverick a été le plus rapide aujourd’hui, et pas seulement sur un tour. Son rythme était vraiment bon. Mais nous travaillons. Aujourd’hui j’ai fait ce qui était prévu au programme. Parfois, lors de la pré-saison, c’est bon de juste se concentrer dans votre garage et d’essayer vos propres solutions", de conclure Márquez.

 

Veste à capuche Honda Marc Marquez
Veste à capuche Honda Marc Márquez, en vente sur Motorstore.com
Article suivant
Lorenzo veut comprendre ses difficultés et "continue à se battre"

Article précédent

Lorenzo veut comprendre ses difficultés et "continue à se battre"

Article suivant

Pedrosa en manque de roulage et bloqué par une angine

Pedrosa en manque de roulage et bloqué par une angine
Charger les commentaires