EL1 - Márquez premier leader, retour réussi pour Miller à domicile

Marc Márquez a signé le meilleur temps d'une première séance d'essais libres marquée par des conditions de roulage idéales. Andrea Dovizioso a pour sa part signé le quatrième temps, derrière Johann Zarco et Jack Miller.

Les prévisions météo en amont de ce Grand Prix d'Australie ont longtemps fait craindre à des conditions sinon pluvieuses comme au Japon la semaine dernière, du moins instables sur Phillip Island. 

Mais c'est finalement sous un grand soleil qu'a été donné le coup d'envoi de cette 16e manche de la saison sur la côte de l'État de Victoria. De quoi donner envie aux pilotes de prendre rapidement la piste pour effectuer un premier galop d'essais.

L'occasion aussi pour les deux principaux prétendants au titre encore en lice, alors que nous ne sommes à présent plus qu'à trois courses du termes de la saison, de prendre position et de débuter leur duel à distance.

Et dans cette optique, c'est Marc Márquez qui a signé le premier temps de référence notable en étant le premier à s'aventurer sous la barre des 1'30 après dix minutes de roulage dans la session. L'Espagnol a néanmoins rapidement été rejoint par son rival Andrea Dovizioso, qui est resté à plus de deux dixièmes de seconde durant ces premières minutes. 

Chutes de Bautista et Barberá

Pour le reste du plateau, la prise de contact avec le circuit australien a parfois été quelque peu mouvementée. Cela a été le cas d'Álvaro Bautista, qui a été le premier pilote à se faire piéger, en perdant le contrôle de sa GP16 en partant large dans l'herbe bordant l'extérieur du virage 8, une courbe rapide à droite conditionnant l'entrée de Lukey Heights.

Plus de peur que de mal cependant pour le pilote Aspar, qui en a été quitte pour un bref passage au stand, avant de repartir dans la chasse au chronomètre. 

 

Dans le sillage des deux pilotes de tête, la confirmation est venue d'Andrea Iannone. En effet, il a rapidement été clair que les progrès entrevus à Motegi pas plus tard que le week-end dernier n'avaient pas été un feu de paille bien à-propos sur les terres de Suzuki. 

Miller dans le coup d'emblée

Au contraire, l'Italien s'est d'emblée positionné en troisième position, devant Maverick Viñales et le vainqueur de l'édition 2016, Cal Crutchlow. Jack Miller a lui aussi impressionné pour son retour à la compétition après son hiatus japonais, consécutif à une blessure survenue lors d'un accident de trial le 29 septembre dernier en Andorre. À domicile, l'Australien a en effet évolué durant la majeure partie de la séance en sixième position, juste devant le poleman du Grand Prix du Japon, Johann Zarco

Dans des conditions certes clémentes mais sur un circuit comme souvent à cette période balayé par les vents provenant de la mer située à proximité directe du tracé, le choix des pilotes en termes de combinaison pneumatique s'est essentiellement porté sur le soft à l'avant et le medium à l'arrière, procurant un niveau correct d'adhérence. 

Cela n'a cependant pas empêché certains pilotes de se faire peur durant cette première séance d'essais libres. Héctor Barberá a ainsi chuté à un quart d'heure du drapeau à damier, là encore dans le virage 8. 

Les 15 dernières minutes justement ont comme souvent vu la majorité des pilotes tenter d'améliorer leurs chronos respectifs. Iannone a ainsi grappillé une position pour se porter momentanément dans le sillage de Márquez, détenteur du meilleur temps en 1'29"602.

Dovizioso a par la suite pris le relais de son compatriote à la place de dauphin, grâce à une stratégie pneumatique plus agressive 100% soft, qui a par la suite été suivie par d'autres pilotes.

Les Yamaha discrètes

Et c'est finalement Johann Zarco qui a eu le dernier mot pour terminer cette séance à la deuxième place, juste devant Jack Miller, auteur d'une excellente prestation à peine trois semaines après sa fracture du tibia. Un rapide retour en forme que Valentino Rossi n'aurait sans doute pas reniée. 

Le Docteur a d'ailleurs connu des EL1 discrets, bouclés en 13e position, alors que son coéquipier Viñales a quant à lui fini à la cinquième place, juste derrière Dovizioso. Iannone termine pour sa part cette première séance au sixième rang.

Bonne séance des deux KTM, qui confirment leur bonne pointe de vitesse déjà constatée au Japon. Pol Espargaró et Bradley Smith encadrent en effet Jorge Lorenzo respectivement aux septième et neuvième positions. Crutchlow boucle quant à lui le top 10, devant Pedrosa. 

 GP d'Australie - MotoGP - EL1

Pos.PilotesMotoTrsTemps/écarts
1 spain Marc Márquez   Honda RC213V 22 1'29.602 
2 france Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 22 0.093
3 australia Jack Miller   Honda RC213V 21 0.122
4 italy Andrea Dovizioso   Ducati GP17 21 0.151
5 spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 21 0.179
6 italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 20 0.255
7 spain Pol Espargaró   KTM RC16 18 0.276
8 spain Jorge Lorenzo   Ducati GP17 20 0.457
9 united_kingdom Bradley Smith   KTM RC16 18 0.677
10 united_kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 21 0.782
11 spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 22 0.798
12 spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 19 0.892
13 italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 21 0.951
14 czech_republic Karel Abraham   Ducati GP15 18 1.277
15 united_kingdom Scott Redding   Ducati GP16 18 1.399
16 italy Danilo Petrucci   Ducati GP17 21 1.572
17 spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 23 1.727
18 spain Héctor Barberá   Ducati GP16 12 1.855
19 spain Tito Rabat   Honda RC213V 24 1.997
20 france Loris Baz   Ducati GP15 22 2.012
21 spain Álvaro Bautista   Ducati GP16 19 2.392
22 united_kingdom Sam Lowes   Aprilia RS-GP 16 2.824
23 australia Broc Parkes   Yamaha YZR-M1 19 3.452
 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Essais Libres - Vendredi
Circuit Phillip Island Grand Prix Circuit
Type d'article Résumé d'essais libres