Márquez - Moins de tension avec Rossi en conférence

Pendant quelques tours, la bagarre que se sont livrée Márquez et Rossi, dimanche à Silverstone, nous a rappelé le cataclysme au coeur duquel ils se sont trouvés l'an dernier, à Sepang, et qui s'était terminé de la pire des manières.

Márquez - Moins de tension avec Rossi en conférence
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Cal Crutchlow, Team LCR Honda, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

O.P., Silverstone - Pendant le Grand Prix de Grande-Bretagne, l'Espagnol et l'Italien se sont passés et repassés à cinq reprises, avant que Márquez ne commette face à Cal Crutchlow une erreur qui allait le priver du podium.

Dès qu'il est descendu de moto, le pilote Repsol Honda a assuré avoir pris beaucoup de plaisir, même s'il devait également admettre sa faute pour avoir trop attaqué sans se contenter de la troisième position.

"Quand je suis arrivé au box après la course, on a eu notre réunion habituelle et je me suis fait tirer les oreilles et je me suis fait un peu gronder. Tout est venu de l'erreur du choix du pneu avant (il avait choisi le soft, ndlr), mais ensuite dans la bagarre, j'ai décidé de prendre des risques", a expliqué l'Espagnol, qui conserve la tête du championnat avec 50 points d'avance sur Rossi, l'Italien en ayant repris trois en Angleterre.

Une relation cordiale

Au sujet de la bagarre qu'ils se sont livrée et qui a enflammé les tribunes, Márquez a simplement dit qu'il avait pris du plaisir et que cela ne signifiait en aucun cas qu'un épisode du passé pouvait être rouvert, et encore moins celui de la Malaisie.

Le Catalan a été interrogé sur les remarques de Rossi, qui avait peu avant différencié ce duel de celui de Sepang 2015 en disant : "C'était très différent de la bagarre de Sepang, parce que les deux pilotes avaient le même but : arriver devant et être le plus rapide, alors qu'à l'époque, tout ce qu'il voulait c'était que j'aille moins vite." Márquez n'a pas voulu tomber dans ce jeu-là : "Je ne vais pas parler de ça et ce que Valentino dit ou pense m'est égal. Je sais très bien ce que j'ai fait à chaque fois", a-t-il fait savoir.

Plus tard dans la soirée, Márquez a participé à l'émission radio El Transistor, sur Onda Cero, et il lui a une nouvelle fois été demandé d'en dire plus sur la relation qu'il entretient avec Rossi, après qu'ils se sont serré la main en signe de paix à Montmeló.

"L'important c'est qu'il y a désormais une relation cordiale et professionnelle entre Valentino et moi, et c'est bon pour la moto. Il n'y a plus cette tension qu'il y avait dans les conférences de presse. Désormais, on se salue, on se serre la main, et en piste s'il faut se battre, on se bat, que ce soit avec lui ou n'importe qui d'autre", a conclu le pilote Honda.

Casquette Marc Marquez 2016 rouge
Casquette Marc Marquez 2016 rouge, en vente sur Motorstore.com
partages
commentaires
Pedrosa retrouve motivation et confiance

Article précédent

Pedrosa retrouve motivation et confiance

Article suivant

Nouvelles fractures pour Loris Baz, forfait à Misano

Nouvelles fractures pour Loris Baz, forfait à Misano
Charger les commentaires