Après la polémique, Márquez a ressenti une "motivation supplémentaire"

Pour son 93e Grand Prix MotoGP, Márquez a confirmé sa domination en terre américaine. Mais il a surtout répondu à la polémique comme il le voulait, c'est-à-dire en piste.

La récurrence des victoires de Marc Márquez aux États-Unis pourrait laisser penser qu'elles se ressemblent toutes. Néanmoins, le pilote espagnol a admis dimanche avoir disputé la course d'Austin dans un état d'esprit quelque peu différent de d'habitude, deux semaines après la vive polémique qui a entouré le GP d'Argentine, où il a été pénalisé par trois fois puis vertement accusé par Valentino Rossi d'adopter un pilotage dangereux.

Dans ce contexte, son arrivée au Texas, sur un circuit où il aurait toutes les raisons de se sentir "chez lui", a été bien moins idyllique qu'elle aurait pu l'être. Márquez a dû composer avec l'ambiance de controverse qui anime le paddock depuis deux semaines, et il admet avoir été atteint et y avoir puisé une force qui l'a poussé à produire la domination affichée ce dimanche du premier au dernier tour de la course.

"Bien sûr, c'était une course différente", concède-t-il. "Quand je me suis levé ce matin, et même dès hier, ma stratégie a été assez claire. J'ai travaillé tout le week-end pour essayer de faire ce genre de course, en attaquant dès le début pour essayer de me creuser une avance. Aujourd'hui j'ai pu prendre la tête dès le premier tour, ensuite j'ai attaqué pendant trois ou quatre tours et quand j'ai vu que j'avais déjà un peu d'avance, j'ai pu gérer la course. Elle a été longue, parce que mener en tête ça n'est pas ce que j'aime, mais c'était bien comme ça."

"Franchement, après ce qui s'est passé en Argentine, aujourd'hui j'ai changé ma stratégie et j'ai essayé de mener dès le départ et de me creuser une avance", souligne Márquez. "C'était ma stratégie, juste attaquer dès le départ. Mon rythme était bon et aujourd'hui je n'avais pas la confiance qu'il fallait pour me battre. J'ai donc juste attaqué dès le départ pour m'échapper et me creuser une avance et j'ai fait une super course."

Copieusement sifflé pendant le week-end, le Champion du monde en titre a fait savoir que cet accueil avait été "une motivation supplémentaire", sans s'étendre sur le sujet.

"Ce week-end j'ai ressenti une pression supplémentaire et une motivation supplémentaire, mais la motivation est liée au fait que j'aime parler en piste. C'est la raison pour laquelle j'ai essayé de me creuser une avance aujourd'hui. Quand je ressens une pression supplémentaire, j'aime ça et je me sens à l'aise. Ça a parfois l'effet opposé, mais ce week-end ça a été dans le bon sens parce que ça m'a permis d'attaquer plus."

Leader dès le premier tour, Márquez a affiché un rythme avec lequel aucun de ses adversaires n'a pu rivaliser, signant le meilleur temps de la course pour s'adjuger malgré tout le hat trick, en dépit du fait que la pole position qu'il avait décrochée hier ne lui a pas permis de partir du meilleur emplacement à 14h.

Est-ce à dire qu'il a remporté une victoire facile ? "Ça n'est jamais facile, c'est la raison pour laquelle je suis tombé deux fois, j'attaquais", répond-il auprès de BT Sport. "Sur la première course je suis resté tranquille, sur la seconde course j'ai été tranquille pendant les essais et ensuite j'ai fait quelques erreurs en course. Ici, j'en suis revenu à mon ancien style, j'ai attaqué à 100% pendant les essais et j'ai essayé de trouver la limite. C'est pour cela que je suis tombé deux fois, mais c'était la voie à suivre. Depuis vendredi, je me suis senti bien avec la moto et je me suis dit 'OK, je veux me creuser une avance dès le premier tour'."

"J'avais tout plus ou moins sous contrôle. Enfin, on est sur une MotoGP et on peut toujours tomber ou faire des erreurs, mais j'étais très concentré. C'était un week-end particulier, j'avais une motivation particulière, une pression particulière", répète le vainqueur.

Avec Jamie Klein

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Sous-évènement Course
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Type d'article Réactions