Présentations MotoGP 2017
Dossier

Présentations MotoGP 2017

Márquez - "Nos rivaux seront rapides et difficiles à battre"

partages
commentaires
Márquez -
Par : Léna Buffa
3 févr. 2017 à 13:25

Le champion du monde en titre a clairement identifié ceux dont il devra venir à bout s'il veut conserver la couronne MotoGP à l'automne prochain : ses adversaires se trouvent chez Yamaha, Ducati, mais aussi en interne.

Marc Marquez, Repsol Honda Team, avec une fan
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Les motos de Dani Pedrosa et Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, avec les médias
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, avec des fans

Vainqueur du championnat à trois reprises ces quatre dernières années, Marc Márquez possède déjà, à 23 ans, une carrière exemplaire dans la catégorie reine des Grands Prix moto. Il repart à l'assaut du championnat cette année, toujours fidèle à Honda et à une RC213V qu'il aimerait cependant voir progresser, lui qui est jusqu'à présent resté fidèle à un châssis datant de 2014 et qui peinait en début de semaine, lors des essais de Sepang, à être convaincu par le nouveau moteur.

"On va essayer de travailler dur pendant cette pré-saison, avec ce 'bébé'", souriait le pilote espagnol ce vendredi, lorsqu'il se trouvait sur scène aux côtés de la version 2017 de la Honda. "Cette année je me sens bien. 2016 a été une très bonne saison et, cette année, l'objectif sera d'essayer de se battre à nouveau pour le championnat."

Cinq adversaires principaux

Pour ce faire, il faudra venir à bout des 22 rivaux qui forment avec lui le plateau 2017 et parmi lesquels il identifie cinq adversaires des plus redoutables : "Les deux pilotes Yamaha", énonce-t-il, "ensuite les Ducati - peut-être que Jorge sera le plus fort dans son box - ; et bien sûr mon coéquipier (Dani Pedrosa, ndlr), qui est toujours rapide et régulier."

"En cette pré-saison, en Malaisie, tous les chronos étaient très, très proches. On faudra donc voir ce que ça donnera pendant la première course", prévient le pilote espagnol. "Comme on l'a vu sur le premier test, tous nos rivaux seront rapides et difficiles à battre cette année."

Prochain rendez-vous en Australie

Le test de Sepang n'a pas uniquement révélé le potentiel de la concurrence, il a également mis Repsol Honda face à ses besoins de progression, et ce à moins de deux mois du top départ de la saison. Marc Márquez ne s'en est pas caché, il attend que les ateliers du constructeur œuvrent tout particulièrement sur le moteur et sa gestion électronique, la zone perfectible clairement identifiée à ce jour.

"On a commencé avec de nouvelles pièces, avec un moteur différent, et le premier jour ça a été difficile", reconnaît-il. "Mais on a peu à peu progressé, on a beaucoup appris et recueilli beaucoup d'informations. C'est bien parce que la progression que l'on a connue entre le premier et le dernier jour a été assez importante."

"On a recueilli beaucoup d'informations et ils [Honda] travaillent maintenant au Japon pour que l'on soit encore meilleurs en Australie", annonce l'Espagnol, qui fera son retour en piste le 15 février pour un nouveau test, cette fois à Phillip Island. "On essaiera d'y régler certains problèmes et de travailler en particulier sur l'aspect électronique, qui est le point le plus difficile."

L'année ne fait clairement que commencer et tout est à réécrire pour le champion sortant...

Polo Marc Márquez sur Motorstore.com
Polo Marc Márquez sur Motorstore.com, en vente sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
"Plus libre" avec la Ducati, Dovizioso peut "jouer" avec elle

Previous article

"Plus libre" avec la Ducati, Dovizioso peut "jouer" avec elle

Next article

Pedrosa espère une année sereine et performante

Pedrosa espère une année sereine et performante

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Lancement du Repsol Honda Team
Pilotes Marc Márquez Shop Now
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités