Márquez pas inquiet après sa chute de vendredi

partages
commentaires
Márquez pas inquiet après sa chute de vendredi
Par :
15 juin 2018 à 18:00

Marc Márquez a chuté lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Catalogne, et l'Espagnol a terminé ce vendredi en dehors du top 10. Pas de quoi l'inquiéter outre mesure.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Karel Abraham, Angel Nieto Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Douzième de la feuille des temps combinés après les deux premières séances d'essais libres, le Champion du monde en titre devra trouver le rythme en EL3 samedi matin s'il ne veut pas devoir passer par la Q1 samedi après-midi. En difficulté avec sa Honda RC213V aujourd'hui, Marc Márquez se montre optimiste quant au fait de pouvoir résoudre ses problèmes.

"C'est vrai que je ne me sentais pas à l'aise aujourd'hui parce que l'on a un petit problème du côté de l'électronique. Il nous manque quelque chose là, et ça fait que je ne suis pas à l'aise, et j'ai des glisses très étranges, une MotoGP ne glisse pas comme ça normalement. Il nous manque quelque chose, mais la bonne nouvelle c'est qu'on a trouvé ce problème pendant cette heure et demie [d'essais]. Maintenant on doit trouver la manière d'améliorer tout ça, on sait plus ou moins [ce qu'il faut faire]."

Une nouvelle fois, le numéro 93 a terminé au sol lors de la deuxième séance d'essais libres, dans ses premiers tours avec une monte pneumatique composée de deux pneus hard. Un accident qu'il impute en partie à ses pneus, et en partie à ce manque de sensations dont il a fait état plus tôt.

"Je pilotais en pneus usés, avec deux hard, et c'était peut-être le deuxième tour, le pneu avant n'était peut-être pas prêt à 100%. Mais c'est peut-être lié aussi au fait que je n'ai pas toutes les sensations sur l'entrée du virage."

Celui qui accueillera comme équipier Jorge Lorenzo en 2019 a chanté les louanges du nouvel asphalte du tracé de Barcelone, qui a notamment permis l'utilisation des deux dernières courbes rapides, en lieu et place de la chicane de l'an dernier.

Márquez a salué l'absence relative de bosses, même s'il a pu remarquer que certaines faisaient déjà leur apparition suite aux essais organisés par la Formule 1 au mois de février, et du Grand Prix d'Espagne de F1, disputé au mois de mai.

"La surface est si bonne, comme je l'ai dit hier, la nouvelle surface nivelle un peu tout, car c'est un peu plus simple de trouver la limite. La Formule 1 crée beaucoup d'appui aérodynamique, et ils roulent beaucoup ici en hiver, et on commence à le sentir. Ce n'est pas un problème pour l'instant. Mais pour une nouvelle surface, on commence déjà à sentir sur les gros freinages quelques bosses."

Article suivant
Lorenzo poursuit sur sa lancée du Mugello avec le meilleur temps

Article précédent

Lorenzo poursuit sur sa lancée du Mugello avec le meilleur temps

Article suivant

Rossi concentré sur les pneus, "la clé" pour une bonne course

Rossi concentré sur les pneus, "la clé" pour une bonne course
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu