MotoGP
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
68 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
75 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
103 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
118 jours
02 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
138 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
152 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
167 jours
20 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
174 jours
27 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
181 jours

Márquez : "Peut-être que Lorenzo avait peur de la Honda"

partages
commentaires
Márquez : "Peut-être que Lorenzo avait peur de la Honda"
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
28 mars 2020 à 10:04

Confiné à son domicile, en Espagne, le pilote Honda prend le temps de réfléchir aux événements de la saison passée, et notamment au passage éclair de Jorge Lorenzo chez Honda… avant son retour surprise chez Yamaha.

Selon Marc Márquez, si Jorge Lorenzo a décidé de faire son retour à la compétition grâce à une wild-card dont il bénéficiera avec Yamaha lors du Grand Prix de Catalogne, c'est le signe qu'il avait probablement peur de la Honda qu'il pilotait l'an dernier. Poussé à la retraite par une saison particulièrement rude, marquée notamment par une blessure importante aux vertèbres, le Majorquin a pourtant rapidement repris du service en tant que pilote d'essais pour Yamaha, visiblement heureux de retrouver la moto qui l'a mené au titre à trois reprises.

"Il est clair que Jorge a eu beaucoup de mal à s'adapter à la Honda, en dehors des blessures qui ne l'ont pas aidé", explique le Champion du monde à DAZN. "Il s'est arrêté parce que, selon lui, il avait peur, il avait cette crainte, mais peut-être avait-il cette crainte envers la moto car s'il peut à présent monter sur une autre moto et faire une wild-card, c'est qu'il n'a pas peur de ce sport. Peut-être avait-il peur de la moto ou ne la comprenait-il pas."

Lire aussi :

Lorenzo ne prendra toutefois qu'une participation ponctuelle à cette saison 2020, et l'un des adversaires les plus redoutés pour Márquez ne sera autre que Fabio Quartararo. Révélation de la saison 2019, le Français ronge son frein avant de pouvoir entamer sa deuxième campagne dans la catégorie reine, prêt à mettre en application les enseignements acquis l'année dernière et à franchir le pas qu'il lui manque vers la victoire.

"Il est toujours plus difficile à battre", constate Márquez, bien qu'il ait remporté chacune de ses confrontations directes contre le Niçois. "Il a perdu quelques duels au début, par manque d'expérience, mais il est en train d'apprendre et en 2020, quand on recommencera à courir, il est certain qu'il sera l'un des adversaires à battre. Il n'a pas encore réussi à gagner, mais il en a montré beaucoup. Il n'avait pas besoin de gagner pour montrer qu'il peut se battre pour le titre."

Quartararo n'avait pas besoin de gagner pour montrer qu'il peut se battre pour le titre.

Marc Márquez

En dépit de la croissance de Quartararo et du potentiel affiché également par d'autres top pilotes pendant la pré-saison, l'objectif du sextuple Champion du monde MotoGP pour la saison à venir ne laisse pas vraiment de doutes. "2019 a été ma meilleure année, il sera très difficile de faire mieux ou même aussi bien. J'ai beaucoup gagné et je n'ai enregistré qu'un seul score vierge. Mais on est ici pour ça, rééditer cette saison ou l'améliorer. Mon objectif a toujours été le même : me battre pour le titre et continuer à progresser en tant que pilote et en tant que personne."

Une période difficile

Il faudra pour cela patienter encore un peu, sachant que la pandémie de COVID-19 a poussé à l'annulation de la course MotoGP du Qatar, puis au report des quatre Grands Prix suivants, portant pour le moment le début de la saison au Grand Prix de France, à la mi-mai. Dans l'attente, les pilotes sont contraints, comme nous tous, de rester chez eux et de patienter comme ils le peuvent.

"C'est vraiment difficile", témoigne Marc Márquez. "De temps en temps, mon frère me confie ses chiens et je vais faire une balade, mais il faut se montrer responsables et rester à la maison. J'ai saisi l'occasion pour ranger ma chambre."

Le pilote souhaite prendre la situation avec responsabilité et témoigne de son soutien envers le personnel médical, dans une Espagne dramatiquement touchée par le coronavirus. "C'est très dur, mais tout est une question de responsabilité. C'est aussi une leçon de vie, pour nous tous, cela nous unira beaucoup plus. Les véritables héros sont les médecins. Nous les apprécierons beaucoup plus à l'avenir."

Related video

Article suivant
Suzuki veut désormais miser longuement sur le binôme Rins-Mir

Article précédent

Suzuki veut désormais miser longuement sur le binôme Rins-Mir

Article suivant

Álex Márquez remporte la première course MotoGP virtuelle

Álex Márquez remporte la première course MotoGP virtuelle
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Matteo Nugnes