Márquez ? Un pilote "vaillant" étudié par Rossi

partages
commentaires
Márquez ? Un pilote
Par :
15 janv. 2019 à 14:50

En dépit du différend qui les oppose, le pilote italien a reconnu certaines qualités de Marc Márquez.

Le 16 février prochain, Valentino Rossi fêtera ses 40 ans, une semaine à peine après la tenue des premiers essais hivernaux de 2019 (qui se dérouleront à Sepang du 6 au 8 février). Une échéance pour laquelle l'Italien s'est préparé à fond physiquement pour arriver dans les meilleures conditions possibles au début de ce qui sera ni plus ni moins que sa 24e saison en Grand Prix, la 20e dans la catégorie reine.

"Il va sans dire que personne ne peut imaginer courir aussi longtemps. Mais je ne me suis jamais demandé si j'allais courir jusqu'à 40 ans, car mon rêve a toujours été d'être pilote. Peut-être que d'autres le feront dans le futur, mais le plus important, ce n'est pas d'arriver à 40 ans sur la moto, mais de rester compétitif. Je suis convaincu que si nous parvenons à faire progresser la moto cette année, alors nous serons forts. Nous devons travailler dur, surtout maintenant", a déclaré Rossi.

Comme chaque année à pareille époque, le numéro 46 a été l'un des invités d'une station radio populaire en Italie, Radio Deejay, où il a eu tout le loisir d'aborder divers sujets, y compris celui traitant de son grand rival ces dernières années, Marc Márquez. Néanmoins, le pilote Yamaha a une fois n'est pas coutume souligné quelques qualités de son homologue de chez Honda.

Lire aussi :

L'expérience, arme privilégiée de Rossi

À 40 ans et plus de deux décennies de compétition derrière lui, il n'existe pas de pilote avec plus d'expérience que Rossi sur la grille, un élément que ce dernier sait utiliser à merveille en course.

"L'expérience, c'est quelque chose d'important pour connaître les pistes et bien travailler en vue de la course. Mais les jeunes pilotes sont plus vaillants et ont moins peur de chuter, car ils récupèrent plus rapidement. La peur, nous l'éprouvons tous, certains peut-être plus ou moins que d'autres, et c'est quelque chose dont il faut tenir compte. Tout dépend de comment vous réagissez à cela, mais avoir un peu peur, c'est bien", explique Rossi.

Lire aussi :

Le présentateur de l'émission a profité de ces derniers propos pour demander son avis à Rossi sur les prises de risques de Márquez sur sa Honda : "Il est très vaillant, jusqu'au point de ne pas avoir peur. Il chute beaucoup, il cherche la limite, il fait des choses incroyables sur la moto, avec ses sauvetages", a admis le septuple Champion du monde en catégorie reine.

Alors, le Docteur analyse-t-il le travail du numéro 93 ? "Si j'analyse ce qu'il fait ? Oui, beaucoup. Entre nous les pilotes, nous prêtons beaucoup d'attention à ce que font les autres, y compris ce qu'ils mangent, boivent, les exercices qu'ils pratiquent ou ce qu'ils font sur les réseaux sociaux. C'est de la curiosité et nous nous suivons", a reconnu l'Italien qui a pourtant arrêté de suivre sur les réseaux sociaux Márquez et Lorenzo, dans la foulée du Grand Prix de Malaisie.

Mais si Rossi étudie ses rivaux, a-t-il déniché un secret qu'il pourrait mettre en application ? "Je pense que c'est l'inverse, c'est moi qu'on copie, mais ce sont des choses qui sont davantage liées aux entraînements, quel sport pratiquer en dehors de la piste", a conclu l'Italien.

Article suivant
Rainey : Les 500cc ? Les pilotes MotoGP ne savent pas ce qu'ils ratent !

Article précédent

Rainey : Les 500cc ? Les pilotes MotoGP ne savent pas ce qu'ils ratent !

Article suivant

Oncu, une 1re victoire qui en appelle d'autres

Oncu, une 1re victoire qui en appelle d'autres
Charger les commentaires
Be first to get
breaking news