Márquez : "Bien plus proche des gars de devant"

partages
commentaires
Márquez :
Par :
24 févr. 2019 à 22:10

Sans se faire remarquer, l'Espagnol poursuit sa remontée dans la hiérarchie et a significativement réduit ce dimanche l'écart avec ses rivaux.

S'il est un homme qui pourrait surprendre lors de la première manche de la saison, c'est bien Marc Márquez. Car pendant qu'Álex Rins, Maverick Viñales ainsi que les pilotes officiels Ducati trustent les premières places, le pilote Honda est en train de tranquillement mais sûrement monter en puissance dans le peloton.

En effet, relégué en dixième position hier, le numéro 93 a effectué une première percée aujourd'hui en grimpant à la cinquième place, dénichant pas moins de 1"2, le tout sur un circuit où lui et Honda n'ont jamais été vraiment à la fête.

Lire aussi :

Mais plus que sa progression notoire, ce sont ses sensations qui ont réjoui l'Espagnol à l'issue de la deuxième journée d'essais à Losail. "Je suis content déjà parce que c'est le premier jour où je fais beaucoup de tours, et physiquement je me sens vraiment bien", a-t-il ainsi déclaré lors de son point presse. "Bien sûr j'ai un peu mal tout de suite mais c'est normal, et il reste encore deux semaines. Mis à part cela nous avons fait une grande avancée au niveau des réglages de la moto, sur le feeling, et maintenant au niveau du rythme je suis bien plus proche des gars de devant."

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Un nouveau carénage à l'essai

Après une première journée sans coup férir, Márquez a donc haussé le ton ce dimanche pour se rapprocher du groupe de tête, et pointer seulement à quatre dixièmes du leader du jour.  

Une progression qui s'est accompagnée de la mise à l'essai d'un nouveau carénage et d'un lourd travail sur les réglages de sa Honda. "Aujourd'hui nous avons testé beaucoup de choses. Tout d'abord nous nous sommes concentrés sur les réglages car hier nous étions loin et nous avons fait une avancée ici", reprend-il. "Depuis j'ai trouvé le feeling sur la moto et j'ai piloté d'une bonne façon, et ensuite nous avons commencé à essayer beaucoup de choses différentes. L'une des choses que vous avez pu voir, c'est le carénage, le nouveau package aérodynamique, et nous nous concentrons sur pleins de domaines différents et demain nous pouvons franchir encore un cap."

Lire aussi :

Reste cependant un point d'interrogation : le Champion du monde en titre est-il enfin capable de tenir le rythme affiché aujourd'hui sur l'intégralité d'une course ?

Difficile de répondre par l'affirmative, alors qu'il se refuse encore à envisager une simulation pour le moment. "Aujourd'hui je me suis levé et mon épaule était un peu plus douloureuse qu'hier, mais quand je pilotais la moto ce n'était pas un problème", explique-t-il. "Nous verrons demain si c'est pire ou mieux, mais aujourd'hui j'ai fait pas mal de tours, cinq boucles d'affilée et demain j'aimerais faire, peut-être pas une distance de course, mais la moitié au minimum."

Article suivant
Rins : La victoire ? "L'objectif de Suzuki"

Article précédent

Rins : La victoire ? "L'objectif de Suzuki"

Article suivant

Fortunes diverses mais analyse commune chez Yamaha

Fortunes diverses mais analyse commune chez Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais du Qatar
Catégorie Dimanche
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Be first to get
breaking news