Márquez : "Si je dois perdre cinq points, je les perdrai"

partages
commentaires
Márquez :
Par : Léna Buffa
20 août 2018 à 17:00

Plus que les victoires, ce sont les podiums qui comptent pour le défenseur du titre MotoGP, qui entend savamment doser son attaque d'une piste à l'autre.

Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team, le troisième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Avec 201 points à son compteur, contre 174 l'an dernier à pareille époque, Marc Márquez affiche une certaine sérénité dans son approche des quatre derniers mois de compétition. Alors qu'il vivait quelques revers il y a un an, battu sur le fil en Autriche par son rival pour titre, puis contraint à l'abandon en Grande-Bretagne, il peut se réjouir aujourd'hui d'avoir idéalement sauvé la mise sur le Red Bull Ring et espère désormais poursuivre sur sa lancée à Silverstone.

"Ce sera intéressant de découvrir le nouveau bitume, de voir comment sont les pneus", suggère le pilote Honda au sujet du Grand Prix qui se prépare pour cette semaine dans le Northamptonshire. "L'une des choses les plus importantes [du GP d'Autriche] c'est qu'on a roulé à nouveau sous la pluie et je me suis senti bien. C'est important aussi pour Silverstone", sourit-il. "J'ai été bon aussi en conditions mixtes, alors on verra ce qu'il en sera là-bas. C'est un circuit qui me plaît, sur lequel je me suis battu l'année dernière pour la victoire. On essaiera de monter à nouveau sur le podium."

Lire aussi :

Monter sur le podium est en effet l'objectif immuable du Champion du monde en titre, qui sait pertinemment qu'une moisson de points régulière est hautement précieuse. Avec aujourd'hui 59 points d'avance sur son plus proche poursuivant au championnat (Valentino Rossi), Marc Márquez observe avec satisfaction la marge de 71 et 72 unités qu'il détient sur les pilotes officiels Ducati, qu'il a accompagnés sur le podium lors des deux dernières courses en date, avec le net sentiment de sauver les meubles sur des pistes qui ne lui convenaient pas vraiment.

"Je suis content d'avoir cet avantage […], de mener le championnat, qui est très long. Sur les circuits où l'on souffre [habituellement], on est là et c'est le plus important. On va arriver sur des circuits meilleurs pour notre moto et pour mon style de pilotage, là il sera temps d'attaquer et de prendre les 25 points", prévient-il, sans toutefois pouvoir faire de prédictions quant aux pistes sur lesquelles il pense gagner.

"Cette année, sur des circuits où l'on s'attendait à avoir du mal, comme au Mans ou à Jerez, on a gagné. Chaque week-end, j'arrive avec une approche pour gagner. Je sais que sur certains circuits les Ducati sont très fortes, mais il en arrivera d'autres, comme Aragón ou Phillip Island, qui me plaisent. Pour autant, ça n'est pas comme si je marquais certaines courses d'une croix en me disant que je dois attaquer là-bas."

"J'ai la chance de pouvoir aborder le dimanche d'une manière détendue, car j'ai l'avantage. L'an dernier je devais un peu plus planifier le tout car c'était plus serré avec Andrea [Dovizioso]. Cette année je suis calme, et si je dois perdre cinq points, je les perdrai, ça n'est pas un problème pour moi. Il est plus important de faire la fête à la fin de l'année."

Avec Michaël Duforest

Prochain article MotoGP
À Silverstone, Crutchlow estime faire partie des favoris

Previous article

À Silverstone, Crutchlow estime faire partie des favoris

Next article

Zarco : Oliveira ? "Quelqu'un de cool, qui réfléchit beaucoup"

Zarco : Oliveira ? "Quelqu'un de cool, qui réfléchit beaucoup"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez Shop Now
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités