Poleman, Márquez se sent bien en rythme de course

partages
commentaires
Poleman, Márquez se sent bien en rythme de course
Par :
30 mars 2019 à 21:04

Un cran au-dessus de ses adversaires depuis le début de ce week-end argentin, Marc Márquez s'élancera de la pole position pour la deuxième manche de la saison MotoGP.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, le deuxième, Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing, le troisième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team, le troisième, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Essais Libres 3, Essais Libres 4, qualifications : Marc Márquez aura réalisé un Grand Chelem avec le meilleur temps de chacune des séances organisées ce samedi sur le circuit de Termas de Río Hondo, en Argentine.

Pourtant, un souci de chaîne au début des EL4 aurait pu agir tel un grain de sable dans la machine bien huilée de l'équipe Repsol Honda, mais cela n'a pas été le cas, le Champion du monde sautant sur sa deuxième moto pour signer le meilleur chrono et répéter cette performance en Q2.

Márquez a donc logiquement salué le travail de son team au moment de s'exprimer en conférence de presse suivant la séance qualificative, tout en rappelant que si le week-end se passe pour le moment idéalement, les points sont marqués le dimanche et pas avant...  

Lire aussi:

"Pour l'instant, c'est un très bon week-end, mais demain est le plus important, bien sûr. En EL3, je me suis senti très fort, puis en EL4 nous avons eu un petit soucis, mais toute l'équipe a bien réagi en préparant l'autre moto. Ce n'était peut-être pas la meilleure stratégie car nous avions vraiment bien planifié les EL4 et les qualifs, mais voilà."

Très en verve depuis le coup d'envoi de ce week-end argentin, l'Espagnol n'a devancé son compatriote Maverick Viñales que de 154 millièmes de seconde à l'issue de la Q2. Un écart resserré auquel Márquez s'attendait, sa RC213V répondant bien plus favorablement sur les longs relais que dans l'exercice du tour lancé.

"En qualifications, j'ai essayé d'attaquer : je savais que les autres allaient être proches car j'ai plus de mal sur un tour qu'en rythme de course. Le réglage de la moto était complètement différent. Mais je suis content, je me sens bien en rythme de course. C'est le plus important. Nous verrons demain quelle sera la météo et nous ferons en fonction des conditions !"

La pluie pourrait rebattre les cartes

Le porteur du numéro 93 sait toutefois que l'épreuve de ce dimanche n'aura rien d'une promenade de santé et il a déjà pointé plusieurs adversaires comme autant d'obstacles à surmonter s'il veut soulever le trophée du vainqueur.

"Cal [Crutchlow] a plus ou moins les mêmes problèmes que moi sur un tour lancé je pense, mais en rythme de course il sera là. Et puis ces deux gars-là [Viñales et Dovizioso, qui l'accompagnent en première ligne], ainsi que Valentino,[Rossi] devraient être les meilleurs [adversaires]. Il faudra comprendre les conditions de piste car elles changent beaucoup : il y a de plus en plus de grip. Je me sentais mieux hier car il y avait moins de grip, mais à part ça, le rythme était bon aujourd'hui et ils seront là. Nous verrons quelle stratégie sera à utiliser."

L'adversaire principal du peloton du MotoGP risque toutefois d'être la pluie ! Les prévisions météo sont en effet incertaines sur cette partie de l'Argentine pour dimanche, et cela pourrait tout changer. Márquez espère toutefois que si la pluie devait s'inviter aux festivités, elle aurait la sympathie de venir dès le warm-up, programmé un peu plus de quatre heures avant l'extinction des feux.

"Bien sûr, s'il pleut demain, ça sera un point d'interrogation pour tout le monde car nous n'avons pas piloté sous la pluie. Nous espérons que si c'est une course humide, nous aurons au moins un warm-up sous la pluie aussi pour pouvoir comprendre le grip de la piste, mais nous verrons."

Article suivant
Troisième sur la grille, Dovizioso se satisferait d'un podium

Article précédent

Troisième sur la grille, Dovizioso se satisferait d'un podium

Article suivant

"Prêt" pour le sec, Quartararo découvrirait tout en cas de GP pluvieux

"Prêt" pour le sec, Quartararo découvrirait tout en cas de GP pluvieux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Catégorie Q2
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest
Soyez le premier à recevoir toute l'actu