Márquez veut progresser, pour le GP du Japon et pour l'avenir

partages
commentaires
Márquez veut progresser, pour le GP du Japon et pour l'avenir
Par : Léna Buffa
15 oct. 2018 à 15:48

Il a beau avoir remporté le dernier Grand Prix en date, Marc Márquez ne compte pas en rester là, poussé par la progression de Ducati à affiner encore et toujours la compétitivité de sa Honda.

Les duels Márquez-Dovizioso devenant de plus en plus récurrents, on se prendrait presque à les comparer à d'autres confrontations qui ont marqué l'Histoire des Grands Prix, telle celle entre le calme Wayne Rainey et le spectaculaire Kevin Schwantz comme cela a été suggéré aux deux principaux intéressés après leur passe d'armes en Thaïlande.

Lire aussi :

Comme dans le cas des deux Américains, leurs deux styles sont en effet radicalement différents – bien que, contrairement à eux à l'époque, ils ne se détestent pas, mais semblent au contraire se vouer un véritable respect teinté d'admiration. Pourtant, malgré leurs différences notables, Márquez admet qu'il aimerait faire évoluer son style, si la Honda le lui permettait. "Mon objectif est d'essayer de changer mon style, d'essayer d'être plus dans celui de Dovi : être doux, incliner un petit peu la moto et accélérer. Mais pour le moment ça n'est pas possible", concède-t-il.

Depuis la montée en puissance de Ducati et du pilote italien en cours de saison dernière, le champion espagnol a souvent trouvé la GP18 numéro 4 sur son chemin. Dovizioso l'a poussé dans ses retranchements, notamment en le battant par trois fois dans le dernier virage des courses, mais aussi en repoussant à la dernière manche l'attribution du titre 2017. Cette année encore, même si l'écart est plus marqué, c'est bien lui qui résiste le mieux à Márquez au championnat. Bien qu'il parvienne à en sortir vainqueur, cette confrontation pousse le pilote Honda à rester alerte, conscient de la nécessité de ne pas s'endormir sur ses lauriers.

"[Dovizioso] pilote très bien, il est rapide sur toutes les pistes, et maintenant la Ducati est aussi très rapide dans tous les virages. Bien sûr, ils ont des points faibles mais ils ont aussi de très gros points forts, et notre objectif est d'essayer d'améliorer notre moto pour être meilleurs, plus rapides, et pour pouvoir creuser l'écart pendant la course", souligne le leader du championnat, déjà tourné vers l'avenir. "On sait que Ducati, Yamaha et tous les constructeurs vont progresser et ce sera l'objectif. C'est la raison pour laquelle on travaille aussi pour la saison prochaine à certains niveaux, pour essayer de comprendre si on peut améliorer certains de nos points faibles."

Lire aussi :

Andrea Dovizioso, Ducati Team

Dovizioso ne sera pas simple à battre au Japon

À plus courte échéance, Marc Márquez estime aussi que des progrès doivent être accomplis dès cette semaine, pour éviter de laisser l'avantage à Ducati sur une piste qui a justement été l'an dernier le théâtre de l'un des duels perdus par l'Espagnol face à Dovizioso.

"Si on veut gagner le titre là-bas, il faut qu'on progresse dans deux ou trois domaines, parce que les Ducati y seront très fortes", prévient le pilote Honda. "J'étais derrière Dovi pendant de nombreux tours [à Buriram], et j'ai vu qu'il était très, très fort sur plusieurs points, alors si on veut le battre à Motegi il faut qu'on progresse sur ces points pour être plus rapides, sinon ça ne sera pas possible."

Lire aussi :

Et l'Espagnol de détailler : "Pendant tout le week-end, j'ai perdu deux dixièmes dans le T1 et ça signifie l'accélération à la sortie du dernier virage et du premier virage. Dans ces deux accélérations, on perdait trop face à Ducati mais aussi face à Yamaha. On perdait sur certaines choses étranges et on doit progresser là-dessus, parce que pour une raison quelconque l'électronique ne fonctionnait pas bien. Ensuite, en course, on a modifié les réglages, on a utilisé des réglages qu'on ne connaissait pas exactement, et on a été en mesure de progresser mais il faut qu'on continue dans cette direction parce que je ne sens pas encore l'accélération que je voudrais."

Article suivant
Torres de nouveau avec Avintia pour le GP du Japon

Article précédent

Torres de nouveau avec Avintia pour le GP du Japon

Article suivant

Nakagami prolonge avec Honda et LCR en 2019

Nakagami prolonge avec Honda et LCR en 2019
Charger les commentaires