Márquez reste en lice pour le titre, jugent Rossi et Lorenzo

L.B., Le Mans - Une seule victoire à son compteur après les trois premières manches, Marc Marquez ne nous avait pas habitués à un rendement aussi faible. Toutes les autres courses ayant été remportées par Valentino Rossi et Jorge Lorenzo - deux succès chacun - c'est Yamaha qui se taille la plus grosse part du gâteau en l'état actuel du Championnat. Seulement quatrième, Márquez compte 33 points de retard sur Rossi et 18 sur Lorenzo.

Toutes les photos de Marc Márquez

De quoi déjà considérer qu'il est exclu de la course au titre? Certainement pas, répondent en choeur les fers de lance de la marque d'Iwata, réunis dimanche en conférence de presse après leur doublé sur le Grand Prix de France.

"Pour moi, c'est très tôt pour le dire," prévient Valentino Rossi, qui rappelle qu'une deuxième place méritée manque au compteur de Márquez : "S'il est très loin au Championnat, c'est aussi parce qu'il n'a pas les 20 points de l'Argentine [où il a chuté]."

"Avant Jerez, j'étais très loin de Valentino. Certains ont dit que j'étais en crise et ils vont peut-être dire que Márquez est lui aussi en crise, parce que c'est la course," rappelle pour sa part Jorge Lorenzo. "Mais Marc, Valentino et moi, on a le talent et on doit attendre que toutes les circonstances soient réunies. Marc va arriver, il va gagner des courses et être compétitif."

"Bien entendu, on doit essayer de garder cette avance de points," précise tout de même le Majorquin, qui n'a aucunement l'intention de faire dans la charité auprès du Champion du Monde en titre.

J'ai entendu dire que Jorge était en crise et il vient de remporter deux courses d'affilée. Cela peut aussi arriver à Marc. C'est un pilote avec un talent incroyable.

Valentino Rossi

Rossi s'attend lui aussi à un sursaut du pilote Repsol Honda, peut-être même dès la prochaine manche : "Après les trois premières courses, j'ai entendu dire que Jorge était en crise et il vient de remporter deux courses d'affilée. Cela peut aussi arriver à Marc. C'est un double Champion du Monde, un pilote avec un talent incroyable, alors il ne serait pas surprenant de le voir gagner au Mugello."

"Je pense que l'équilibre changera semaine après semaine et que tous les grands noms seront en bagarre pour le titre, y compris Dovi parce qu'il est très rapide et très régulier," précise Valentino Rossi, qui compte à ce jour 19 points d'avance sur Andrea Dovizioso, passé au troisième rang du Championnat à la faveur de la montée en puissance de Jorge Lorenzo lors des deux dernières courses.

Reste que le manque de réussite de Marc Márquez en ce début de saison n'est pas qu'à mettre au profit du pilote. Sa moto, si elle n'a pas stagné depuis l'an dernier, semble pâtir le resserrement des performances des trois constructeurs de pointe du MotoGP, Yamaha et Ducati ayant opéré un grand pas en avant d'emblée synonyme de gros points.

Aujourd'hui les pilotes de la M1 et de la GP15 s'accordent à reconnaître que la RC213V semble avoir perdu de sa domination au freinage et manquer d'équilibre à l'accélération. Même chez Honda, la relative infériorité du package technique était dimanche sur toutes les lèvres. L'état de grâce a pris fin. Après la prise de conscience, salutaire, le HRC doit passer à la seconde phase : agir.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Sous-évènement Course
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Valentino Rossi , Jorge Lorenzo , Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team , Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités
Tags championnat, circuit bugatti, grand prix de france, jorge lorenzo, le mans, marc marquez, motogp, valentino rossi