Márquez a tout tenté pour affaiblir les Ducati

partages
commentaires
Márquez a tout tenté pour affaiblir les Ducati
Par : Michaël Duforest
12 août 2018 à 15:35

Marc Márquez a terminé deuxième du Grand Prix d'Autriche, et ce malgré une stratégie menée tambour battant pour tenter de s'échapper face aux Ducati.

Le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Marc Márquez aura mené un train infernal dans la première moitié du Grand Prix d'Autriche, mais le Champion du monde en titre n'a rien pu faire pour éviter la victoire de Jorge Lorenzo, sur un circuit où les Ducati sont invaincues en course depuis son retour au calendrier.

Après une manche en République Tchèque où le peloton est resté compact tout au long de l'épreuve, la course du Red Bull Ring a vu une toute autre stratégie utilisée par les hommes de tête, Márquez partant volontairement très fort, dans l'espoir de ne pas avoir à affronter les deux Ducati dans les ultimes boucles…

"À Brno je n'ai pas essayé car je ne me sentais pas bien, il y avait plus de chances de perdre que de gagner mais aujourd'hui j'ai essayé de changer ma stratégie, j'ai essayé d'attaquer fort dès le début. Le but était d'essayer d'arriver à la fin avec une seule Ducati, car je savais qu'une bataille contre les deux serait difficile pour nous", expliquait-il après l'arrivée.

Lire aussi :

La fin de course l'aura prouvé, la stratégie de l'Espagnol a fonctionné, puisqu'il s'est alors engagé dans un duel sensationnel avec le futur vainqueur, Jorge Lorenzo. Mais Márquez a bien dû avouer qu'il ne s'attendait pas à se battre avec le numéro 99, mais plutôt avec son équipier !

"J'ai attaqué au maximum avec le hard arrière, que j'ai choisi pour ça, et la stratégie était la bonne, ce que j'attendais est arrivé, j'étais avec une Ducati, même si j'attendais plutôt l'autre, on s'est battu, on a perdu la bataille mais on a augmenté l'avance [au championnat]", note-t-il, toujours concentré sur l'objectif final de la saison.

La position avantageuse du Champion du monde en titre dans l'exercice actuel lui a permis d'attaquer sans relâche sur la Ducati de Jorge Lorenzo, mais bien qu'il a démarré le dernier tour en tête, le numéro 93 n'a rien pu faire face à la machine de Lorenzo. Un déficit qui ne l'a pas empêcher de donner le maximum !

Lire aussi :

Les minutes de roulage sur le sec n'auront pas été très nombreuses pour le peloton du MotoGP avant le départ de ce Grand Prix d'Autriche, ce qui a donné un choix de gommes Michelin différent entre les trois pensionnaires de la première ligne, qui se sont ensuite retrouvés sur le podium.

Márquez a préféré rester sur ses choix habituels, même s'il a avoué hésiter avec la gomme medium à l'arrière. Finalement, sa deuxième place à l'arrivée lui donne raison.

"Aujourd'hui c'était dur de choisir les pneus, j'étais entre le medium et le hard, mais ensuite je me suis dit que j'allais choisir l'option la plus sûre pour moi. Je savais que le hard devait arriver mieux en fin de course, et ma stratégie était d'attaquer dès le début. Avec le hard [pour moi], ils devaient user leurs pneus pour me suivre, mais au final Jorge a très bien géré, il mérite cette victoire", termine-t-il, beau joueur.

Prochain article MotoGP
Lorenzo : "L'une de mes victoires préférées"

Previous article

Lorenzo : "L'une de mes victoires préférées"

Next article

Dovizioso a payé cher son incapacité à passer Lorenzo

Dovizioso a payé cher son incapacité à passer Lorenzo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Pilotes Marc Márquez Shop Now
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Réactions