Deux mois après son opération, Márquez va bientôt être fixé

partages
commentaires
Deux mois après son opération, Márquez va bientôt être fixé
Par :
5 févr. 2019 à 15:20

Alors qu'il revient tout juste de blessure, le Champion du monde en titre attend de voir ses premières sensations au guidon de la Honda demain pour se prononcer sur l'avancée de son rétablissement.

La rééducation de Marc Márquez
La rééducation de Marc Márquez
Marc Marquez, Repsol Honda Team
La rééducation de Marc Márquez
La rééducation de Marc Márquez
La rééducation de Marc Márquez
La rééducation de Marc Márquez
La rééducation de Marc Márquez
La rééducation de Marc Márquez
La rééducation de Marc Márquez
La rééducation de Marc Márquez

À l'occasion de la reprise des essais officiels demain en Malaisie, Repsol Honda devrait pouvoir compter sur deux pilotes. Marc Márquez bien sûr, mais celui qui sera son nouveau coéquipier cette saison, Jorge Lorenzo, a pour sa part dû déclarer forfait pour cette rentrée et céder sa place à Stefan Bradl.

L'équipe japonaise peut s'estimer heureuse car elle aurait très bien pu également devoir se passer des services de son tenant du titre de pilote. Opéré le 4 décembre dernier de l'épaule, le numéro 93 sort tout juste d'une phase de récupération qui s'est avérée plus fastidieuse que prévu.

Lire aussi :

Un Márquez pressé

Pourtant, ce n'est pas l'envie de remonter sur la RC213V qui a manqué à l'Espagnol, comme l'explique son physiothérapeute, Carlos J. García : "Il a fallu le stopper un peu car si cela n'avait tenu qu'à lui, le 7 janvier on l'aurait retrouvé sur une moto !"

C'eut été sans doute trop risqué, même si l'épaule du Champion du monde semble être dorénavant dans un meilleur état que durant la saison 2018, lors de laquelle Márquez se l'est déboîtée à plusieurs reprises.

"L'épaule est dans un meilleur état que durant toute l'année 2018, cela ne fait aucun doute", assure García, qui se lance dans un bilan de la récupération du pilote. "Concernant la mobilité, elle est de 90%. Ce qu'il fait au niveau musculaire pour bouger l'épaule et le bras, c'est peut-être 75 à 80% de sa force mobile. Nous sommes dans la phase où il faut donner de la stabilité à l'ensemble de la région de son épaule. L'épaule reste stable, son corps doit réagir sans qu'il n'ait à se concentrer sur son épaule. Il doit déconnecter et ne plus penser à l'épaule, se concentrer sur son pilotage et avoir son corps qui réagit."

Reste que le chemin parcouru a été long pour Márquez, qui a travaillé sans relâche pour revenir en forme et être prêt pour les essais de Sepang. "C'est difficile, la physiothérapie", déclare le Catalan. "Faire ça le matin, ça me fatigue. Je n'ai manqué aucune journée, nous avons commencé le 11 décembre, et nous ne nous sommes pas entraînés uniquement pour Noël et le jour de l'An. Ces dernières semaines, c'est là que ça devient le plus dur, car j'ai fait ça depuis le 11 décembre à raison de deux heures et demi le matin et deux heures et demi l'après-midi."

Voir aussi :

Éviter toute nouvelle blessure

S'il ne fait aucun doute que Márquez tentera de rouler sur la RC213V demain, celui-ci se ménagera sans doute pour ne pas tenter le diable et s'épargner une nouvelle blessure qui pourrait cette fois-ci avoir des conséquences bien plus fâcheuses à un mois tout juste du lancement de la saison 2019.

"Tant que je ne serai pas remonté sur une MotoGP, je ne saurai pas dans quel état je suis", reprend Márquez. "J'ai conscience que c'est la qualité qui prime sur la quantité en ce qui concerne le nombre de tours que je fais. Plus que tout, c'est pour éviter des tendinites ou ce genre de choses. Je suis aussi conscient que si lors des tests je ne peux pas faire les tours que je veux, ce n'est qu'un test. Nous quitterons tous la Malaisie avec zéro point. Je dois être prudent et ne pas gaspiller les heures que j'ai faites en rééducation, et je dois être patient."

On imagine que le pilote Honda devra donc forcer sa nature pour ne pas prendre de risques inconsidérés, lui qui est connu pour ses qualités d'attaquant, toujours à la recherche de la limite.

Article suivant
Apprendre, l'objectif premier de Quartararo en 2019

Article précédent

Apprendre, l'objectif premier de Quartararo en 2019

Article suivant

Le duo Márquez-Lorenzo ? "Un line-up juste incroyable" selon Rossi

Le duo Márquez-Lorenzo ? "Un line-up juste incroyable" selon Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck
Be first to get
breaking news