Márquez, une journée marquée par le pragmatisme

partages
commentaires
Márquez, une journée marquée par le pragmatisme
Par : Medhi Casaurang-Vergez
14 oct. 2016 à 08:34

Le double Champion du monde a vécu une première journée animée, avec une chute bénigne et divers essais de pneus.

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Pour le leader du classement général, cette première journée asiatique s'est soldée par du travail rondement mené. Marc Márquez n'a certes pas fini les deux séances d'essais libres en haut du tableau - second à deux dixièmes d'Andrea Dovizioso dans les EL1, puis 4e à un dixième de Jorge Lorenzo aux EL2 -, mais les écarts sont minimes.

L'événement de cette première journée est la blessure contractée par son équipier d'écurie Dani Pedrosa en fin de journée ; un accident qui relègue au second plan la journée du Catalan. "Nous savons que nous pilotons toujours sur le fil du rasoir", explique-t-il. "Lorsque je parle du Championnat, de la longueur de la saison, que tout peut arriver, l'erreur ou la chute. On voit que la limite est toujours présente, dans le sport moto et surtout en MotoGP."

"C'est très décevant pour Dani. Sa chute est étrange, il est tombé lors de son tour de sortie des stands. C'est un atout de notre équipe, sur les dernières manches il était présent à l'avant. Je lui souhaite prompt rétablissement", poursuit le porteur du numéro 93.

Une chute paradoxalement rassurante

Márquez parle en connaissance de cause ; il a lui aussi perdu le contrôle de sa Honda en fin d'Essais Libres 2. Au détour d'une épingle, le double Champion du monde de la catégorie a glissé de l'avant, à vitesse très réduite. Une fois remis en selle, Márquez a vite oublié cette erreur en améliorant son meilleur temps personnel ! "Il semblerait que, chaque vendredi, j'ai droit à ma chute (rires) !"

Une chute qui s'explique par la stratégie pneumatique. "Parfois, je préfère ne pas utiliser de gomme dure et ainsi ne pas prendre de risque sur la moto, mais le dimanche après la course je me dis : 'Finalement c'était sûrement le bon choix à faire' ! Alors j'essaye, il vaut mieux tomber le vendredi, je préfère voir où est la limite [du pneu]. C'était une option judicieuse car ensuite j'ai amélioré mon rythme", relate Márquez.

Les pneus risquent de jouer un rôle fondamental comme de coutume cette saison. "Le pneu médium à l'avant est la meilleure formule pour le moment. Pour le pneu dur à l'avant, on va regarder les datas pour tenter de changer ou non l'équilibre de la moto. En ce qui concerne l'arrière, les différentes compositions de gommes sont similaires : le tendre tient la régularité, mais le dur est performant au départ."

 

T-shirt Honda - Marc Marquez 2016
T-shirt Honda - Marc Marquez 2016, sur Motorstore.com
Prochain article MotoGP
Pedrosa remplacé par Hiroshi Aoyama pour le GP du Japon

Previous article

Pedrosa remplacé par Hiroshi Aoyama pour le GP du Japon

Next article

EL2 - Lorenzo à l'avant malgré les chutes

EL2 - Lorenzo à l'avant malgré les chutes

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Catégorie Essais Libres - Vendredi
Lieu Twin Ring Motegi
Pilotes Marc Márquez Shop Now
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Medhi Casaurang-Vergez
Type d'article Réactions