Martín va affronter les deux courses "les plus importantes" de sa vie

Après Silverstone et Spielberg, Jorge Martín sera fixé sur son avenir et saura si Ducati lui attribue le deuxième guidon dans l'équipe officielle, de quoi rendre ces deux Grands Prix particulièrement importants pour sa carrière.

Martín va affronter les deux courses "les plus importantes" de sa vie

À la suite de sa solide première saison en MotoGP l'an passé, Jorge Martín voyait déjà son avenir se décider, une promotion dans l'équipe Ducati officielle étant clairement envisagée pour la saison 2023. Mais une Desmosedici 2022 plus capricieuse que prévu et un Enea Bastianini ultra performant au guidon de la 2021, celle qui avait justement mis Martín sous le feu des projecteurs, ont complètement rebattu les cartes.

Avec cinq résultats en-dehors de la zone des points sur les 11 courses disputées lors de la première partie de saison, le pilote espagnol a traversé une période difficile, qu'il est parvenue à contrebalancer avec de meilleurs résultats lors des derniers Grands Prix avant la pause estivale, avec notamment un podium. Suffisant pour lui permettre d'être définitivement promu ? La décision sera connue fin août, après donc les deux prochains Grands Prix qui se tiendront en Grande-Bretagne et en Autriche. De quoi mettre une très grande pression sur les épaules de Martín.

"Je pense que les deux courses qui m'attendent seront les deux plus importantes de ma carrière donc je vais essayer d'attaquer autant que je le peux", a-t-il déclaré. "Ducati va décider après ces deux courses où je roulerai les deux prochaines saisons ou la prochaine saison, ça dépendra du choix."

Le #89 se montre plutôt optimiste au vu de ses résultats passés à Silverstone et à Spielberg, et entend enfoncer le clou face à son principal rival. "J'ai hâte de commencer. Ces deux pistes sont très bonnes pour moi, l'an dernier j'étais proche de la pole position et je pouvais me battre pour le podium mais j'avais eu un accident avec Marc [Márquez, qui l'avait accroché en début de course, ndlr]. L'Autriche est aussi une bonne piste pour moi donc j'espère me battre pour la victoire à chacune des deux courses", a-t-il ajouté.

S'étant toujours montré relativement frustré de voir Bastianini gagner avec une moto qui lui a lui-même permis de décrocher quatre podiums dont une victoire l'an passé, tandis qu'il tentait de faire fonctionner la nouvelle Desmosedici, Martín estime que cette situation est "difficile à comprendre" mais pense pouvoir réaliser de bonnes choses lors de ces deux week-ends, et ainsi "être là où [il] le mérite" en 2023.

Lire aussi :
partages
commentaires

Related video

Bastianini ne s'estime pas encore prêt pour le titre cette année
Article précédent

Bastianini ne s'estime pas encore prêt pour le titre cette année

Article suivant

Mir s'inquiète de la sanction reçue par Quartararo

Mir s'inquiète de la sanction reçue par Quartararo