Officiel - Maverick Viñales signe chez Aprilia pour 2022

En pleine polémique autour de la suspension de Maverick Viñales chez Yamaha, Aprilia a confirmé son recrutement pour la saison 2022 du MotoGP.

Officiel - Maverick Viñales signe chez Aprilia pour 2022

Maverick Viñales rebondit chez Aprilia. Le pilote espagnol n'a pas participé au GP d'Autriche, suspendu par une équipe Yamaha dont il avait déjà annoncé son départ en fin d'année, un an avant l'échéance initialement prévue dans leur accord, mais qui pourrait intervenir encore plus tôt si la marque décide de se séparer de l'Espagnol. Elle lui a reproché des surrégimes volontaires dans un GP de Styrie très difficile pour lui et même si Viñales a présenté des excuses samedi, Yamaha n'a pas encore décidé s'il fera son retour à Silverstone.

Cet épisode inédit n'a pas refroidit la volonté d'Aprilia de recruter celui qui a remporté neuf courses en MotoGP. Le contrat porte sur une saison, avec une seconde en option. "Nous sommes extrêmement heureux d'annoncer que nous avons recruté Maverick Viñales, un pilote de tout premier plan et l'un des plus grands talents de la catégorie", se réjouit Massimo Rivola, directeur général d'Aprilia Racing."

Lire aussi :

En rejoignant Aprilia, Maverick Viñales va retrouver Aleix Espargaró, déjà son coéquipier durant ses deux premières saisons en MotoGP chez Suzuki, et qui lui a souhaité la bienvenue dans un tweet, espérant qu'ils pourront "écrire l'Histoire" ensemble. Aprilia comme Espargaró affichaient leur désir d'avoir un pilote plus performant sur la deuxième machine, Bradley Smith puis Lorenzo Savadori ayant rarement brillé depuis la suspension d'Andrea Iannone. Savadori va rester membre de l'équipe la saison prochaine, probablement en retrouvant son rôle de pilote d'essais.

 

La firme italienne, qui va se séparer du team Gresini pour engager sa propre structure en 2022, a dans un premier temps tenté de convaincre Andrea Dovizioso, actuellement au cœur d'une année sabbatique mais régulièrement en piste au guidon de la RS-GP pour des séances d'essais, cependant une nouvelle opportunité de recruter un vainqueur de Grands Prix s'est présentée quand Viñales est devenu libre.

"Notre projet est maintenant enrichi par la valeur apportée par Maverick – un Champion du monde [en Moto3] qui a confirmé son talent en étant au sommet du MotoGP – dans une période de grand changement", estime Rivola. "Après avoir lancé une moto totalement nouvelle et confirmé notre place parmi le groupe des leaders, nous lançons également notre équipe d'usine maintenant, afin de mener Aprilia au succès. C'est un honneur de mettre toutes nos compétences à la disposition de Viñales, avec notre enthousiasme et notre passion. J'ai confiance pour qu'avec Aleix, il embrasse ce projet au fort potentiel."

Yamaha doit de son côté annoncer le nom du successeur de Maverick Viñales. Une promotion de Franco Morbidelli depuis le team Petronas apparaît logique malgré son contrat avec la formation malaisienne. Là aussi, c'est un duo ayant existé par le passé qui se reformerait, puisqu'il retrouverait Fabio Quartararo. Peu d'autres options sont possibles parmi les pilotes actuellement impliqués en MotoGP, la plupart d'entre eux ayant déjà un contrat pour la saison 2022.

Lire aussi :

Le plateau MotoGP 2022

Équipe Pilotes confirmés
(fin de contrat)
Pilotes pressentis
Repsol Honda Team Marc Márquez (2024)
Pol Espargaró (2022)
 
Ducati Team Jack Miller (2022)
Pecco Bagnaia (2022)
 
Monster Energy Yamaha

Fabio Quartararo (2022)

 

Franco Morbidelli ?
Team Suzuki Ecstar Álex Rins (2022)
Joan Mir (2022)
 
Red Bull KTM Factory Racing

Brad Binder (2024)

Miguel Oliveira (2022)

 
Aprilia Racing Team

Aleix Espargaró (2022)

Maverick Viñales (2022)

 

Petronas Yamaha SRT Franco Morbidelli (2022)

Darryn Binder

Marco Bezzecchi

Joe Roberts
Xavi Vierge
Jake Dixon

Pramac Racing

Johann Zarco (2022)

Jorge Martín (2022)

 
LCR Honda Álex Márquez (2022)
Takaaki Nakagami (2022)
 
 KTM Tech3

Remy Gardner (2022)

Raúl Fernández

 

 

 Aramco Racing Team VR46  

Luca Marini

Marco Bezzecchi

 Gresini Racing Fabio Di Giannantonio (2022)
Enea Bastianini (2022)
 

partages
commentaires
Photos - L'exploit de Brad Binder sous la pluie de Spielberg
Article précédent

Photos - L'exploit de Brad Binder sous la pluie de Spielberg

Article suivant

Valentino Rossi : "C'était le bon choix de ne pas s'arrêter"

Valentino Rossi : "C'était le bon choix de ne pas s'arrêter"
Charger les commentaires