Viñales en quête de la bonne approche pour vaincre les Ducati

Maverick Viñales veut adopter le meilleur "plan" possible pour se donner les meilleures chances de victoire à Losail, face à des Ducati redoutables en ligne droite.

 Viñales en quête de la bonne approche pour vaincre les Ducati

Les deux pilotes Yamaha factory accompagneront Pecco Bagnaia sur la première ligne du Grand Prix du Qatar, ce soir. Maverick Viñales, auteur du troisième temps, a échoué à 0"316 de la nouvelle recrue de Ducati et s'il reconnaît qu'il n'avait pas une moto capable de signer la pole, sa position sur la grille lui donne l'espoir de vaincre les pilotes de la marque italienne en course, ce qui passera selon lui par le choix de la bonne stratégie.

"Je pense qu'on peut être satisfaits", a déclaré Viñales en conférence de presse. "Il était un peu difficile pour nous de tourner en 1'52, mais au final on sait qu'on a de la marge pour progresser en vue de la prochaine course, ce qui est très important. Après, le rythme était là et on a un objectif clair en tête. La course sera difficile, c'est sûr, mais il faut qu'on ait une stratégie claire pour comprendre où on se situe et ce qu'on peut faire. On a travaillé très dur pour la course et on verra [...] si on en retire un bon résultat."

Lire aussi :

Ce Grand Prix du Qatar pourrait devenir une course d'attente. Les pilotes redoutent la forte dégradation des gommes constatée sur ce circuit et Viñales, vainqueur de l'édition 2017, sait qu'il devra faire preuve de prudence dans les premiers tours afin de ne pas trop entamer son capital pneus, même si la physionomie de l'épreuve pourrait le pousser à revoir sa stratégie.

"Ici la course est très longue, alors on peut penser de deux façons différentes pour établir une stratégie : soit attaquer dans les dix derniers tours, soit dans les premiers. Ici, les dix derniers tours ont toujours été très critiques pour les pneus. Il faut donc qu'on soit très intelligents quant à la manière de faire la course. Il n'y a que deux ou trois endroits où on peut dépasser et il nous faut du grip, alors il faut comprendre comment gérer ce grip pendant la course et comment dépasser sans cramer les pneus. Ça dépend bien sûr de la manière dont se passera le départ, il faudra choisir un plan ou l'autre, mais il faudra qu'on soit très intelligents."

Des pneus en bon état ne seront peut-être pas suffisants pour les dépassements, deux faiblesses de la Yamaha étant régulièrement mises en avant par les pilotes : ses difficultés au départ, la M1 n'étant pas équipée d'un holeshot device à l'avant, et son déficit de vitesse de pointe, particulièrement pénalisant face aux puissantes Ducati dans la très longue ligne droite de Losail. Viñales est donc en quête de solutions pour rendre des dépassements possibles ce dimanche.

"De mon point de vue, il faut encore qu'on comprenne les forces de la moto. Il est clair que ça n'est pas une moto facile pour dépasser, mais au Qatar il y a beaucoup d'endroits où il n'est pas nécessaire d'avoir une moto rapide pour dépasser. Ce sera dur, c'est sûr, mais il faut qu'on comprenne comment tirer le maximum du potentiel de la moto pour dépasser. Ça peut être avec la vitesse de passage ou en freinant tard, on verra. En tout cas, on reste concentré, on sait qu'on peut dépasser à de nombreux endroits ici, alors pour [la course] on a les idées claires quant aux endroits où on peut attaquer."

Lire aussi :

Et quel que soit le résultat ce dimanche, Viñales est convaincu que la Yamaha a un potentiel à débloquer cette année : "On travaille bien, on est en bonne voie. On trouve des choses très importantes, et particulièrement pendant ce week-end où on roule toujours après le Moto2, ce qui fait pas mal changer la moto. Pour nous, il est important de comprendre comment progresser, parce qu'il est clair qu'il faudra qu'on progresse pendant l'été, pour être forts sur la seconde partie du championnat. On travaille très dur, pour essayer de comprendre où il nous faut progresser. Il est certain qu'on ne peut pas changer le moteur alors que c'est un point à améliorer, mais on a encore de la marge pour progresser pendant l'année."

Avec Léna Buffa 

partages
commentaires

Related video

La grille de départ du GP du Qatar MotoGP

Article précédent

La grille de départ du GP du Qatar MotoGP

Article suivant

Miller compte sur sa "fusée Ducati" pour prendre la tête au départ

Miller compte sur sa "fusée Ducati" pour prendre la tête au départ
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Catégorie Q2
Lieu Losail International Circuit
Pilotes Maverick Viñales Ruiz
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud