Officiel - Maverick Viñales quittera Yamaha après la saison 2021

Maverick Viñales a annoncé son départ de l'équipe Yamaha en fin d'année, un an plus tôt que prévu. L'Espagnol est pressenti chez Aprilia.

Officiel - Maverick Viñales quittera Yamaha après la saison 2021

Maverick Viñales ne voulait rien annoncer dès dimanche mais les propos tenus dans les instants suivant sa deuxième place à Assen ne cachaient rien de son désir de changer d'air. Le #12 va bel et bien se lancer dans une nouvelle aventure en 2022 puisqu'il a officialisé son départ de Yamaha à la fin de la saison actuelle, alors qu'il était pourtant engagé avec le constructeur japonais jusqu'à la fin de l'année 2022. Un accord à l'amiable a été trouvé entre les deux parties, même si Yamaha a précisé que c'était à la demande du pilote.

"Ce partenariat a été très important pour moi depuis cinq ans et il a été difficile de prendre la décision de partir", souligne Viñales. "Au cours des saisons passées ensemble, nous avons passé de bons moments et traversé des périodes difficiles. Mais il y a un sentiment de respect mutuel. Je suis totalement impliqué et je vais tout faire pour décrocher les meilleurs résultats possibles dans le reste de la saison."

Lire aussi :

Lin Jarvis estime que cette séparation est la meilleure décision possible : "C'est avec tristesse que nous dirons au revoir à Maverick à la fin de l'année",  déclare le patron de Yamaha Motor Racing. "Nous sommes au cœur de notre cinquième saison ensemble et année après année, nous avons connu beaucoup de hauts mais nous avons aussi dû gérer beaucoup de bas. Après le GP d'Allemagne, qui était le week-end le plus difficile de notre association, nous avons eu des discussions importantes à Assen et nous sommes arrivés à la conclusion qu'il serait dans l'intérêt des deux parties de nous séparer. Yamaha va faire tous les efforts – comme toujours – pour offrir à Maverick un soutien total afin qu'il finisse la saison de la meilleur façon possible."

Viñales a de plus en plus exprimé sa frustration ces dernières semaines. Yamaha lui a imposé un changement de chef mécanicien à Barcelone et la course suivante, au Sachsenring, l'a vu franchir l'arrivée hors des points et réaliser son plus mauvais week-end en MotoGP. Commençant à ressentir ce qu'il qualifiait de "manque de respect", son équipe n'étant pas en mesure d'apporter des solutions à son manque chronique de grip à l'arrière, Viñales a donc décidé de se défaire de son contrat, le podium des Pays-Bas, sur un circuit où l'adhérence ne posait aucun problème, n'ayant pas suffi à changé la donne.

La décision de Viñales va lancer un véritable jeu de chaises musicales sur la grille. Peu de places sont libres pour 2022 et celui qui a remporté neuf courses en MotoGP pourrait trouver un point de chute chez Aprilia pour reformer un duo avec Aleix Espargaró, déjà son coéquipier durant deux saisons chez Suzuki. La place laissée libre chez Yamaha devrait attirer de nombreuses convoitises mais le choix le plus simple serait une promotion de Franco Morbidelli aux côtés de Fabio Quartararo, également pour reformer un duo ayant déjà existé par le passé. Une promotion de l'Italien pourrait laisser deux guidons libres dans le team Petronas, une retraite de Valentino Rossi étant de plus en plus probable.

Le plateau MotoGP 2022

Équipe Pilotes confirmés
(fin de contrat)
Pilotes pressentis
Repsol Honda Team Marc Márquez (2024)
Pol Espargaró (2022)
 
Ducati Team Jack Miller (2022)
Pecco Bagnaia (2022)
 
Monster Energy Yamaha

Fabio Quartararo (2022)

 

Franco Morbidelli ?
Team Suzuki Ecstar Álex Rins (2022)
Joan Mir (2022)
 
Red Bull KTM Factory Racing

Brad Binder (2024)

 

Miguel Oliveira
Aprilia Racing Team Aleix Espargaró (2022)

Maverick Viñales

Andrea Dovizioso

Lorenzo Savadori
Joe Roberts

Petronas Yamaha SRT Franco Morbidelli (2022)

Valentino Rossi ?

Joe Roberts
Xavi Vierge
Jake Dixon

Pramac Racing

Johann Zarco (2022)

Jorge Martín (2022)

 
LCR Honda Álex Márquez (2022)
Takaaki Nakagami (2022)
 
 KTM Tech3 Remy Gardner (2022)

Raúl Fernández

 

 Aramco Racing Team VR46  

Luca Marini

Marco Bezzecchi

 Gresini Racing Fabio Di Giannantonio (2022)
Enea Bastianini (2022)
 

partages
commentaires
Photos - Le triomphe de Fabio Quartararo à Assen

Article précédent

Photos - Le triomphe de Fabio Quartararo à Assen

Article suivant

Zarco : "Viñales n'a pas conscience de sa chance"

Zarco : "Viñales n'a pas conscience de sa chance"
Charger les commentaires