Réactions
MotoGP GP de Teruel

Viñales en difficulté en Aragón : "C'était très dur de rester sur la moto"

Maverick Viñales a subi de fortes vibrations sur sa Yamaha durant le Grand Prix de Teruel. Le pilote Yamaha a eu du mal à rester sa moto mais il est satisfait d'avoir tout de même repris un point à Fabio Quartararo au championnat.

Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing

Maverick Viñales n'a pas été en mesure de rester avec le groupe de tête au GP de Teruel. Quatrième dans les premiers tours, le pilote espagnol a franchi la ligne d'arrivée à la septième position après avoir dû composer avec de grosses vibrations sur sa Yamaha, à tel point qu'il n'était pas certain de finir la course. Il se satisfait de ce résultat dans ce contexte, alors qu'il a réussi à devancer de peu Fabio Quartararo et revient à cinq points du Français au championnat.

"Je n'avais pas d'adhérence, durant toute la course", a expliqué Viñales. "J'avais beaucoup de chattering sur la moto, c'était très compliqué, mais en tout cas l'objectif est atteint, j'ai pris un point à Fabio [Quartararo]. C'est l'objectif maintenant, être la première Yamaha 2020, c'est ce qu'on peut faire. Les gars doivent faire des analyses maintenant et travailler pour Valence, pour que l'on soit meilleurs et plus rapides, c'est tout."

"J'essaie de faire mon boulot et [en course] c'était beaucoup plus difficile. C'était très dur de gérer le chattering et de rester sur la moto. Je ne suis pas content, mais satisfait d'avoir fini devant Fabio."

Lire aussi :

Au cours des Essais Libres 4, disputés avant les qualifications dans des conditions similaires à celles de la course, Maverick Viñales était satisfait des performances de sa moto, mais il a très vite réalisé qu'il était impossible de maintenir ce rythme dimanche après-midi.

"En EL4, j'avais des sensations si bonnes que je voulais faire la course [immédiatement], parce que j'étais dans des 1'48 moyens avec des pneus très usés, mais avec [des pneus] plus frais, je pouvais rouler en 1'47", précise le pilote Yamaha. "Dans cette course, j'ai tout perdu après le troisième tour, je n'avais aucune adhérence sur la moto. Il y avait beaucoup de chattering."

"Le problème était le pneu, les réglages ou autre chose. Cela nous a empêchés de faire la meilleure performance possible. Nous étions très loin de notre potentiel, je me contentais d'assurer et de rester sur la moto, et quand on roule comme ça, on ne peut que se faire doubler. C'est comme ça."

Maverick Viñales a été contraint de ralentir dans les derniers tours, pour s'assurer de voir l'arrivée. "En EL4, j'ai fait un 1'47"9 avec des pneus de course, et en course, je n'avais rien. Je ne pouvais rien faire. J'ai assuré dans les derniers tours et je roulais en 1'50, je m'économisais autant que possible pour pouvoir faire un bon tour."

Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Álex Márquez reconnaît une "erreur de débutant" après sa chute
Article suivant Le MotoGP veut garder le paddock dans sa bulle pour les derniers GP

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse