Maverick Viñales va tester l'Aprilia la semaine prochaine

Maverick Viñales va découvrir l'Aprilia la semaine prochaine sur le circuit de Misano. L'équipe n'a pas précisé si son nouveau pilote serait aligné au départ d'une course dès cette année.

Maverick Viñales va tester l'Aprilia la semaine prochaine

Moins d'une semaine après l'annonce de son départ de Yamaha, Maverick Viñales se rapproche déjà de sa nouvelle équipe. Aprilia, qui avait déjà confirmé son recrutement, a annoncé qu'un premier test sera organisé la semaine prochaine sur le circuit de Misano, les 31 août et 1er septembre, afin de permettre à Viñales de découvrir la RS-GP.

Aprilia précise dans son annonce que ce test "marque le début de l'intégration de Maverick [Viñales] dans la structure qui l'accompagnera dans la saison 2022" et la marque évoque une "approche graduelle", sans évoquer des débuts en compétition de sa nouvelle recrue dès cette année, même si elle en a bel et bien l'intention selon les informations de Motorsport.com.

Ce week-end à Silverstone, Lorenzo Savadori sera aligné aux côtés d'Aleix Espargaró s'il passe la visite médicale avec succès puisqu'il s'est fracturé la malléole au Red Bull Ring, mais l'expérience prise par Viñales à Misano pourrait lui permettre de disputer sa première course avec l'Aprilia dès la manche suivante, au GP d'Aragón.

"Sur le plan technique, il est toujours fascinant d'entendre les impressions d'un pilote qui découvre notre moto", souligne Romano Albesiano, directeur technique d'Aprilia. "Particulièrement d'un champion comme Maverick, que nous sommes ravis d'accueillir dans la famille Aprilia Racing. Après l'excellent travail effectué en piste par l'équipe de course ces deux dernières années, nous ajoutons un nouvel élément dans la progression que nous vivons avec des résultats encourageants."

"La première approche implique une phase pratique d'adaptation, avec des questions d'ergonomie et de réglages, qui varient d'un pilote à l'autre. Mais je suis certain que le talent et la vitesse de Maverick s'exprimeront immédiatement et je suis impatient de commencer ce travail avec lui."

Viñales avait un contrat avec Yamaha pour la saison 2022 mais les deux parties ont décidé de se séparer un an plus tôt que prévu en raison de tensions en interne. Le pilotage de l'Espagnol au GP de Styrie, où il a donné de violents coups d'accélérateur, ont poussé Yamaha à le suspendre pour la deuxième course du Red Bull Ring, et finalement à rompre son contrat.

Lire aussi :

partages
commentaires

Related video

Michelin a une piste pour expliquer l'inconstance de certains pneus
Article précédent

Michelin a une piste pour expliquer l'inconstance de certains pneus

Article suivant

La première date du calendrier 2022 du MotoGP dévoilée

La première date du calendrier 2022 du MotoGP dévoilée
Charger les commentaires