MotoGP
C
GP de Doha
02 avr.
Prochain événement dans
30 jours
16 avr.
Prochain événement dans
44 jours
C
GP d'Espagne
29 avr.
Prochain événement dans
57 jours
C
GP d'Italie
27 mai
Prochain événement dans
85 jours
03 juin
Prochain événement dans
92 jours
C
GP d'Allemagne
17 juin
Prochain événement dans
106 jours
C
GP des Pays-Bas
24 juin
Prochain événement dans
113 jours
C
GP de Finlande
08 juil.
Prochain événement dans
127 jours
C
GP d'Autriche
12 août
Prochain événement dans
162 jours
C
GP de Grande-Bretagne
26 août
Prochain événement dans
176 jours
C
GP d'Aragon
09 sept.
Prochain événement dans
190 jours
C
GP de Saint-Marin
16 sept.
Prochain événement dans
197 jours
C
GP du Japon
30 sept.
Prochain événement dans
211 jours
C
GP de Thaïlande
07 oct.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP d'Australie
21 oct.
Prochain événement dans
232 jours
28 oct.
Prochain événement dans
239 jours
C
GP de Valence
11 nov.
Prochain événement dans
253 jours

Selon Viñales, Yamaha peut être "plus unie" après le départ de Rossi

Maverick Viñales estime que le départ de Valentino Rossi offre à l'équipe Yamaha factory la possibilité de travailler de manière plus unie. Lin Jarvis attend quant à lui que son pilote participe à ce processus en se montrant plus "positif" dans ses critiques.

Selon Viñales, Yamaha peut être "plus unie" après le départ de Rossi

L'union fait la force. C'est en substance le message que Maverick Viñales adresse à son équipe à l'orée d'une saison qui marque une nouvelle ère chez Yamaha, avec le départ de Valentino Rossi, homme fort de l'équipe officielle durant 15 des 17 dernières saisons, pour le team Petronas. L'Italien est parti avec plusieurs membres de son équipe technique pendant que Fabio Quartararo a fait le chemin inverse, lui aussi accompagné d'une partie de son staff.

Viñales voit dans ces différents changements une opportunité de ressouder une formation qui s'est selon lui divisée depuis trois saisons, avec une scission entre les deux parties du garage. "Pour nous, il est très important que l'équipe soit unie", a déclaré le pilote espagnol. "Depuis trois ans, chacun est allé dans une direction, nous n'étions pas unis. Avec Esteban [Garcia, son chef mécanicien], Lin [Jarvis, patron de Yamaha Motor Racing] et Maio [Meregalli, team manager de l'équipe], nous essayons de faire en sorte que les 20 ou 24 personnes qui travaillent dans l'équipe soient unies."

"Pour moi, c'est le plus important pour garder un bon état d'esprit, de bonnes sensations. C'était difficile ces dernières années, il y avait l'équipe de Valentino et la mienne. Yamaha a l'opportunité d'avoir une seule équipe, une équipe complète, qui travaille dans la même direction avec les deux pilotes, et d'accomplir ce qu'elle peut accomplir."

Lire aussi :

Viñales inclut donc Quartararo dans ce besoin d'unité, estimant que leur duel devra se résumer aux combats en course : "En piste, on peut être dur l'un envers l'autre, c'est normal, c'est la compétition. Mais hors piste, on s'entend bien. Il y a un respect mutuel et notre mission est d'aider Yamaha à atteindre ces objectifs. On va essayer de bien travailler ensemble. Si l'un gagne un jour, puis l'autre un autre jour, ce n'est pas grave. Il faut être meilleur que les autres. Mais dans le garage, je pense qu'on doit être unis pour améliorer la moto. Je pense que c'est notre chance."

Lin Jarvis estime que Maverick Viñales devra lui aussi contribuer à cette harmonie dans l'équipe, en apprenant à se montrer constructif dans ses remarques. Le #12 a vertement critiqué le manque d'adhérence et l'inconstance des performances de sa moto la saison passée, et même si cette lassitude ne le surprend pas, le grand patron du programme Yamaha attend une attitude plus positive.

"Sommes-nous satisfaits de ses commentaires négatifs auprès des médias ? Non, absolument pas", a reconnu Jarvis. "En même temps, nous devons comprendre pourquoi il est négatif, quels sont les problèmes. En réalité, c'est probablement le résultat de sa frustration, parce qu'il est tout le temps confronté aux mêmes problèmes. Donc je dirais qu'il faut de la positivité. Quand on essaie de décrocher des résultats, la négativité n'aide pas."

"La seule chose que nous pouvons faire, c'est essayer de comprendre ce qui ne va pas, tenter de le résoudre, mais certainement de maintenir une bonne approche mentale. Traiter les problèmes d'une manière positive aidera et je pense que ça aidera aussi Maverick, parce que ça pourra l'aider à ne plus vivre des moments difficiles."

partages
commentaires
Bagnaia veut éviter aux rookies Ducati de suivre son exemple

Article précédent

Bagnaia veut éviter aux rookies Ducati de suivre son exemple

Article suivant

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Maverick Viñales Ruiz
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Vincent Lalanne-Sicaud