Un mécanicien suspendu pour avoir falsifié un test PCR

Un mécanicien d'Avintia a été suspendu jusqu'à la fin de la saison 2021 pour avoir tenté d'accéder au paddock du MotoGP avec un test PCR falsifié.

Un mécanicien suspendu pour avoir falsifié un test PCR

L'IRTA, l'association des équipes du MotoGP, a indiqué qu'un mécanicien travaillant pour une équipe de la catégorie reine, à savoir Avintia, a vu son accès au paddock du Championnat du monde retiré au moins jusqu'à la fin de l'année 2021, après avoir manipulé un test PCR, sésame indispensable pour accéder aux circuits depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Plus précisément, l'individu en question a présenté un document du laboratoire Quirón de Barcelone affichant un résultat négatif après un test, qui était en fait une falsification d'un test précédent. Le mécanicien d'Avintia, équipe qui va quitter la catégorie au terme de la saison 2021, est privé d'entrée sur les enceintes des circuits jusqu'à la fin de l'année mais la suspension pourrait être prolongée, la décision finale revenant à l'IRTA.

Cette dernière assure qu'il s'agit d'un "cas isolé" mais insiste sur le fait que les résultats des tests PCR seront étudiés avec une plus grande attention lors des trois derniers Grands Prix de la saison, afin d'éviter de nouvelles falsifications. Les équipes ont été informées de ces mesures renforcées.

En 2020, différents membres du paddock ont été touchés par des contaminations au COVID-19 et Valentino Rossi a dû manquer plusieurs courses. La situation a changé pour la saison 2021 et dès le Qatar, une immense partie du paddock a reçu les deux doses du vaccin développé par BioNTech et Pfizer. Les gestes sanitaires et le fonctionnement en bulles ont néanmoins été maintenus sur les circuits, afin de limiter les interactions entre membres d'équipes concurrentes.

Le MotoGP souhaite toujours limiter au maximum tout risque de contamination après deux saisons profondément chamboulées par la pandémie. Après une saison 2020 intégralement disputée en Europe, avec 14 courses dans seulement six pays, un calendrier de 18 courses a finalement été mis en place pour 2021, mais les déplacements en Asie, en Argentine et en Australie ont une nouvelle fois été annulés. La Dorna espère un retour à une situation plus conventionnelle l'an prochain puisque les courses annulées ces deux dernières années sont de retour au calendrier 2022 du MotoGP.

Lire aussi :

partages
commentaires
Limites de piste : Marc Márquez juge les jokers dangereux
Article précédent

Limites de piste : Marc Márquez juge les jokers dangereux

Article suivant

Dovizioso surpris de ne pas avoir de "grosse limite physique"

Dovizioso surpris de ne pas avoir de "grosse limite physique"
Charger les commentaires