Essais Buriram - J1 : Une Honda devant mais c'est celle de Crutchlow !

partages
commentaires
Essais Buriram - J1 : Une Honda devant mais c'est celle de Crutchlow !
Par : Willy Zinck
16 févr. 2018 à 10:51

Le pilote LCR a surpris tout son monde à la fin de cette première journée d'essais à Buriram, en devançant Marc Marquez et Andrea Dovizioso.

Marc Márquez, Repsol Honda Team
Thomas Lüthi, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
La chute de Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Mika Kallio, Red Bull KTM Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Thomas Lüthi, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3
Hafizh Syahrin, Monster Yamaha Tech 3

Essais officiels de la saison MotoGP, acte deux ! Un peu plus de deux semaines après les premiers roulages de 2018 sur le circuit de Sepang, en Malaisie, les pilotes ont repris du service ce vendredi, toujours en Asie, mais cette fois-ci sur le circuit de Buriram, en Thaïlande.

Une première pour la catégorie reine, qui disputera par ailleurs sa première course sur ce tracé au mois d'octobre prochain, à l'occasion de la tournée des courses outre-mer, et qui pourrait donc bien s'avérer décisive dans l'attribution du titre.

Mais nous n'en sommes pas encore là, et au lieu d'être à son dénouement, c'est plutôt à ses balbutiements que se situe pour l'heure la campagne 2018. Sur un circuit au profil opposé à celui de Sepang, composé essentiellement de phases d'accélération-freinage en lieu et place de la fluidité des enchaînements malaisiens, le plateau a rapidement eu la possibilité d'entrer en action, là où il y a une grosse quinzaine de jours le temps de piste avait été restreint par la météo capricieuse de la région.

Mais c'est bien le soleil qui a répondu présent ce vendredi – il devrait du reste perdurer lors des deux prochains jours de tests –, avec une température ambiante dans la matinée de 35°C. Et si c'est Karel Abraham qui a eu l'insigne honneur de s'aventurer le premier en piste, la première place a rapidement été une affaire opposant les deux rivaux pour le titre 2017, Marc Márquez et Andrea Dovizioso.

Le Champion du monde en titre a été le premier à signer un temps valable, avant de se faire souffler, en fin de matinée, la première place par son adversaire transalpin, très régulier dans la fenêtre basse des 1'31.

À l'instar des essais à Sepang où la marque s'était concentrée sur l'évaluation de différentes configurations moteur, Honda a persévéré dans ce domaine ce vendredi en continuant de travailler sur le développement de son bloc propulseur, encore jugé trop agressif en Malaisie.

Des améliorations au niveau du châssis ont également été à l'ordre du jour, autant de raffinements qui ont permis à Márquez de reprendre la tête de la feuille des temps dans l'après-midi, toujours suivi comme son ombre par Dovizioso.

Un duel annoncé qui a finalement tourné court dans a dernière heure, puisque c'est finalement Cal Crutchlow qui a raflé la mise en claquant un temps de 1'30"797. L'Anglais du team LCR est particulièrement en forme en ce début d'année, et cela a de nouveau pu être constaté à Buriram, où il est parvenu à se remobiliser après avoir souffert d'une petite chute dans le dernier virage, mal négocié en première vitesse.

Cinq pilotes sous la barre des 1'31

Cela n'a finalement pas perturbé son plan de marche, composé pour une bonne part de tests de nouveaux éléments du châssis de la RC213V, le natif de Coventry étant donc le pilote le plus rapide de ceux passés sous la barre des 1'31.

Longtemps dans le top 5, Álex Rins a quant à lui terminé à la deuxième place, à 12 millièmes seulement de Crutchlow, devançant de fait Márquez et Dovizioso, ainsi qu'un Dani Pedrosa auteur d'une amélioration de dernière minute et finalement cinquième, après s'être concentré sur son rythme de course durant la majeure partie de la journée, en dépit d'une chute en cours de session qui a réduit sensiblement son temps de roulage.

Derrière l'Espagnol, on retrouve Danilo Petrucci. L'Italien, qui fait partie des trois pilotes à évoluer sur une GP18, a redoublé d'assiduité en piste et a pris le meilleur sur son coéquipier Jack Miller (sur GP17) dans les dernières minutes pour s'adjuger la sixième place du jour. 

Vient ensuite la première Yamaha, celle de Valentino Rossi, qui fête aujourd'hui ses 39 ans, et qui a effectué une percée dans le top 10 en milieu d'après-midi, passant devant son coéquipier Maverick Viñales (11e), qui s'est davantage focalisé sur son rythme de course.

 

Reste que les deux pensionnaires de la marque aux trois diapasons ont poursuivi leur roulage dotés du nouveau carénage, qui avait fait ses débuts à Sepang. La suite de leur programme d'essais devrait en revanche s'axer sur la résolution des problèmes de traction, sans doute à l'origine des sauts importants de performance de la M1 observés en Malaisie.

Viñales termine juste derrière un Jorge Lorenzo plutôt discret, lui qui avait fait les gros titres à Sepang suite à son chrono supersonique et ses déclarations élogieuses sur la nouvelle Desmosedici. À noter que le Majorquin a testé un nouveau carénage distinct de celui de son coéquipier Dovizioso, et que des comparaisons entre les deux solutions seront sans nul doute dressées au cours de ces essais. 

 

Un temps fermement cramponné dans le groupe de tête, Johann Zarco a pour sa part glissé dans la hiérarchie dans la dernière heure, pour finir en 12e position. Le Français a étrenné aujourd'hui le nouveau carénage de Yamaha, dévoilé sur les motos officielles du constructeur japonais à Sepang, et a concentré ses efforts sur des simulations de course. 

D'importants progrès chez Suzuki

Si le résultat de Rins a de quoi combler de satisfaction Suzuki, Andrea Iannone n'est pas en reste, puisque celui-ci a terminé la session à la neuvième place. Un bon résultat d'ensemble donc pour les deux pilotes du constructeur japonais, qui ont mis l'accent sur la fiabilité et le rythme de course, tout en étrennant de nombreuses évolutions du châssis ainsi qu'un nouvel échappement.

Sur un circuit que la grande majorité des pilotes découvraient, plusieurs pilotes sont partis à la faute, comme Pedrosa et Crutchlow donc dans le virage 12, au même titre qu'Álvaro Bautista (14e) et Tito Rabat (13e).

Une première journée difficile par ailleurs pour l'équipe Avintia, puisque Xavier Siméon a lui aussi chuté, plus lourdement que son coéquipier espagnol en revanche, tout comme Mika Kallio, qui a été contraint d'effectuer un passage par le centre médical du circuit pour procéder à quelques radios.

Un nouveau coup dur pour KTM, qui doit déjà composer avec le forfait de Pol Espargaró en Thaïlande, suite au lourd accident de celui-ci à Sepang. En ce sens, Bradley Smith est le premier représentant de la marque autrichienne au classement, à une lointaine 20e place, à un peu moins d'une seconde du leader.

Du côté des rookies, c'est de nouveau Takaaki Nakagami qui a été le plus véloce, empochant la 17e place. Il devance d'une poignée de centièmes le Champion Moto2 en titre, Franco Morbidelli (19e).

Son dauphin l'an passé dans la catégorie intermédiaire, Tom Lüthi, est bien plus bas dans la hiérarchie, tout comme Siméon, alors que pour ses premiers tours de roue en MotoGP – et les premiers d'un pilote malaisien tout court du reste –, Hafizh Syahrin ferme la marche à la 24e place, à près de deux secondes et demie du chrono de référence.

Essais Buriram - MotoGP - Jour 1

Pos.PiloteMotoChrono/Écart
1
 Cal Crutchlow Honda 1:30.797
2
 Álex Rins Suzuki 0.012
3
 Marc Márquez Honda 0.115
4
 Andrea Dovizioso Ducati 0.148
5
 Dani Pedrosa Honda 0.163
6
 Danilo Petrucci Ducati 0.206
7
 Jack Miller Ducati 0.247
8
 Valentino Rossi Yamaha 0.392
9
 Andrea Iannone Suzuki 0.438
10
 Jorge Lorenzo Ducati 0.449
11
 Maverick Viñales Yamaha 0.497
12
 Johann Zarco Yamaha 0.508
13
 Tito Rabat Ducati 0.726
14
 Álvaro Bautista Ducati 0.728
15
 Aleix Espargaró Aprilia 0.865
16
 Scott Redding Aprilia 0.888
17
 Takaaki Nakagami Honda 0.895
18
 Karel Abraham Ducati 0.901
19
 Franco Morbidelli Honda 0.932
20
 Bradley Smith KTM 0.944
21
 Thomas Lüthi Honda 1.919
22
 Xavier Siméon Ducati 1.923
23
 Mika Kallio KTM 1.952
24
 Hafizh Syahrin Yamaha 2.368

Prochain article MotoGP
Le MotoGP arrive en terre inconnue à Buriram

Previous article

Le MotoGP arrive en terre inconnue à Buriram

Next article

Photos - La présentation Repsol Honda en images

Photos - La présentation Repsol Honda en images
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de février à Buriram
Catégorie Vendredi
Lieu Chang International Circuit
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé d'essais