De meilleures sensations pour Zarco malgré le classement

partages
commentaires
De meilleures sensations pour Zarco malgré le classement
Par : Willy Zinck
28 nov. 2018 à 19:50

Si pour le moment le pilote KTM reste bloqué dans la partie basse de la seconde partie du tableau, il se montre toutefois satisfait de son feeling au guidon de la moto autrichienne.

Après une première prise de contact la semaine dernière avec KTM, Johann Zarco espérait franchir un cap à Jerez et quitter le fond du classement. Si ce n'est pas encore le cas, le Français n'étant crédité que du 19e chrono ce mercredi, celui-ci est en revanche davantage satisfait de ses sensations au guidon de sa machine.

"Je suis content de cette journée car j'ai franchi une étape, à propos de mon pilotage mais aussi de choses positives sur cette moto", a-t-il ainsi déclaré. "Cela confirme ce dont nous avons besoin et dans quelle direction nous devons aller."  

Lire aussi:

Si le Cannois ressent donc des progrès quant à son feeling sur la RC16, il va donc falloir plus de temps que prévu pour parvenir à un package pleinement compétitif et à son goût. "C'était difficile de faire plus de tours aujourd'hui", souligne-t-il. "Car parfois quand vous changez des choses sur la moto, cela prend du temps, et nous changeons des choses importantes. Les sensations progressent, même si les temps restent lents."

"Comparé à Valence où je suis tombé deux fois, j'avais les choses plus sous contrôle ici. Je pense que j'ai pu donner de meilleures informations à l'équipe. Quand j'ai eu de meilleures sensations avec l'avant, je suis capable de mieux jouer avec mon corps en entrée de virage et cela m'a beaucoup aider à progresser aujourd'hui."

Un besoin de se réinventer

Au-delà du pilotage et de la nécessité de développer la moto autrichienne, Zarco estime que l'aventure KTM passe également par un développement personnel, maintenant qu'il a endossé le rôle de pilote d'usine.

"Ici, il y a beaucoup plus d'infos à contrôler", reprend-il. "Il y a beaucoup plus de personnes qui sont en charge de tout cela [le développement]. Mais c'est aussi quelque chose qui revient au pilote, qui doit savoir garder son sang-froid pour être capable de transmettre de bonnes informations. Mais je suis sur le chemin, c'est aussi un travail à faire sur moi-même." 

Lire aussi:

Quant à savoir quel pourrait être son objectif pour demain à Jerez, le numéro 5 espère pouvoir se rapprocher des chronos de son coéquipier. "Une fois que je suis dans le chrono, on sait que je le tiens durant tous les tours. Il faut donc qu'on continue à bosser sur la performance. Améliorer pour arriver à au moins 1"2 comme Pol, ce serait pas mal. Mais ça ne viendra sans doute pas tout de suite."

 
Article suivant
Márquez "limité" par un seul prototype 2019

Article précédent

Márquez "limité" par un seul prototype 2019

Article suivant

Petrucci leader à Jerez : "Pour l'instant, tout fonctionne"

Petrucci leader à Jerez : "Pour l'instant, tout fonctionne"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Lieu Circuito de Jerez
Auteur Willy Zinck