"Un des meilleurs vendredis" pour une Suzuki affublée de "moustaches"

Le constructeur d'Hamamatsu tente de trouver la direction à suivre pour se mettre au niveau de la concurrence et la nouveauté dévoilée au Japon semble avoir eu un effet bénéfique.

Suzuki a profité du premier jour du Grand Prix du Japon pour mettre à l'épreuve un nouveau carénage, dont la partie avant a évolué afin de répondre aux accélérations de Motegi. Immédiatement baptisées "moustaches", les protubérances ciselées du carénage de la GSX-RR se veulent basses et viennent épouser la partie la plus effilée du train avant pour générer de l'appui et tenter de plaquer la roue au sol au maximum.

Álex Rins a été le premier à dévoiler cette nouveauté, ce matin lors des EL1, avant qu'Andrea Iannone ne l'adopte à son tour durant la séance de l'après-midi. Les deux pilotes dressent un bon bilan, alimenté par des performances prometteuses sachant que les GSX-RR se trouvent ce soir toutes deux dans le top 10.

Alex Rins, Team Suzuki MotoGP

"Il est clair que le nouveau carénage aide un peu en termes de wheelie. C'est intéressant parce que tout le monde a travaillé dans ce domaine pendant l'année et je suis très content que Suzuki soit arrivé avec ces nouvelles pièces", souligne Andrea Iannone, classé septième aujourd'hui après avoir essentiellement travaillé en gommes usées afin d'économiser son quota de pneus pluie.

Treizième ce matin – quand son coéquipier se trouvait déjà au huitième rang –, le pilote italien a grimpé les échelons durant la seconde séance jusqu'à s'emparer du septième temps, à une courte distance du top 5. "On a amélioré la moto cet après-midi, j'ai amélioré mon rythme et mon chrono, je suis content. On a testé le nouveau carénage et il nous apporte quelque chose en plus, alors j'espère que demain on pourra progresser un peu."

"Je crois que ça a été un des meilleurs vendredis du championnat", sourit l'ancien pilote Ducati. "Je suis assez satisfait. Aujourd'hui je me suis amusé à piloter. La moto m'a plu. Certes, on a des limites, que l'on connaît, et on a réussi à les endiguer aujourd'hui. J'espère que demain les autres ne vont pas trop progresser, ce sera très important."

Tenter de ne pas se faire distancer par la concurrence, telle est l'ambition de Suzuki et de son chef de file, revigoré par les récents essais privés et par les signaux positifs obtenus aujourd'hui. "On a vraiment fait un bon test en Aragón. Je pense qu'on travaille bien, on a compris beaucoup de choses", explique-t-il à Sky Italia. "Outre le fait que l'on a les idées plus claires, on arrive probablement à mieux réunir toutes les pièces du puzzle. Moi et mon ingénieur de piste arrivons d'une toute autre planète et, maintenant qu'on en est presque à la fin du championnat, je pense aussi que son expérience sur cette moto peut désormais apporter quelque chose de plus."

Andrea Iannone en essais sur le MotorLand Aragón :

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Japon
Sous-évènement Essais Libres - Vendredi
Circuit Twin Ring Motegi
Pilotes Andrea Iannone , Álex Rins
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Réactions