Meregalli - Rossi doutait d'être toujours capable de gagner

L.B., Le Mans - La compétitivité affichée par Valentino Rossi en ce début de Championnat épate autant les observateurs que son équipe elle-même. Après une parenthèse infructueuse chez Ducati, il lui aura fallu bien des efforts pour retrouver au guidon de la YZR-M1 un niveau lui permettant de jouer la victoire.

"Vale a été impressionnant. Il n'arrête plus de nous étonner!" reconnaît son directeur d'équipe, Massimo Meregalli, à Motorsport.com. "C'est un exemple pour tous. Même avec toutes ces victoires il s'est remis en question."

"L'une des premières choses qu'il m'a dites [en rejoignant Yamaha en 2013], ça a été : "J'espère encore être capable de gagner." Après deux années difficiles, il était normal qu'il ait des doutes," poursuit le directeur de l'équipe officielle Yamaha. "La première année, ça a été comme ci comme ça, parce qu'il s'est retrouvé au guidon d'une moto qui n'était plus la sienne. Petit à petit, il a réussi à se construire une moto. Et puis il a changé sa façon de piloter, il a voulu changer de chef mécanicien... et tout cela est en train de lui donner raison."

En recrutant Silvano Galbusera à la tête de son équipe technique, le Champion a cherché à sortir d'une certaine routine pour donner une nouvelle impulsion à sa carrière. L'un des signes de l'approche humble, et bénéfique, dont il a fait preuve ces derniers mois.

"Il cherchait de nouvelles motivations," confirme Massimo Meregalli. "Il dit qu'à son âge le moindre détail devient très important. Avant, il pouvait arriver avec son talent ou l'effronterie de sa jeunesse, maintenant la concurrence est incroyable et chaque détail compte. Alors, il m'a dit : "Avoir une personne qui est là et qui me pousse à progresser, c'est fondamental pour moi." Pour l'heure, cette décision lui donne raison et il en récolte les fruits."

Autant dire que la retraite n'est pas à l'ordre du jour pour l'Italien qui, à 36 ans, dispute sa vingtième saison en Championnat du Monde. "Franchement, je ne sais pas quand il va arrêter. Il a toujours dit : "Tant que je serai compétitif, je continuerai"," rappelle Massimo Meregalli.

Il va de soi, de toute façon, que Valentino Rossi sera acteur de son avenir. Yamaha ayant parfaitement conscience de la valeur incommensurable de son pilote, elle lui laissera la primeur du choix lorsqu'il sera temps d'envisager une suite à son contrat actuel, qui court jusque fin 2016. Pour l'heure, Rossi dit vouloir continuer... et seuls ses adversaires s'en plaindront!

Toutes les photos de Valentino Rossi

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de France
Circuit Le Mans Circuit Bugatti
Pilotes Valentino Rossi
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Interview
Tags avenir, contrat, futur, massimo meregalli, motogp, valentino rossi, yamaha