MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Météo - Le GP d'Italie devrait passer entre les gouttes

partages
commentaires
Météo - Le GP d'Italie devrait passer entre les gouttes
Par :
30 mai 2019 à 08:45

Bien que de la pluie soit annoncée pour ce jeudi et pour lundi, le Grand Prix d'Italie devrait se dérouler sous le soleil et avec des températures en hausse tout au long du week-end.

Le soleil devrait accompagner le Grand Prix d'Italie, sixième manche de la saison MotoGP au programme cette semaine. Sur les collines toscanes du Mugello, à une heure de Florence environ, les prévisions sont au beau fixe pour les trois jours de l'épreuve, même si des averses orageuses sont annoncées avant et après le Grand Prix, avec notamment une légère pluie attendue pour ce jeudi après-midi.

"Je sais que ces 15 derniers jours le climat n'a pas été des meilleurs au Mugello", rapporte par ailleurs à Motorsport.com Piero Taramasso, responsable deux roues pour Michelin Motorsport, sur ses gardes donc… "Des orages peuvent arriver soudainement, parfois même très violents. J'espère ceci dit que la météo pourra être favorable pour donner lieu à un beau Grand Prix." 

Lire aussi :

À en croire les prévisionnistes, les journées de vendredi, samedi et dimanche s'annoncent ensoleillées et le risque d'averses quasi nul. Un vent assez régulier (entre 11 et 14 km/h) soufflera du nord-est pour rafraîchir quelque peu l'air, mais les après-midis devraient être estivaux, avec un thermomètre en hausse tout au long du week-end. Vendredi, le mercure devrait atteindre les 23°C au plus fort de la journée, avant de grimper à 25°C samedi pour les qualifications et à 27°C dimanche pour les courses.

Les matinées s'annoncent cependant assez fraîches, avec 11°C à 14°C prévus. Un paramètre qui n'est pas anodin aux yeux de Michelin. "Il peut faire frais le matin, mais ensuite cela peut devenir vraiment chaud quand le soleil se lève et les conditions peuvent être très différentes entre le matin et l'après-midi", anticipe Piero Taramasso. "Nous pensons en tout cas que les spécifications que nous apporterons devraient couvrir tout type de conditions." Ces pneus, les pilotes les connaissent puisqu'il s'agit des mêmes gommes avant que l'année dernière, ainsi que la gomme tendre et la gomme medium arrière déjà vues en 2018. Le pneu arrière dur sera quant à lui celui qui a été développé en test et proposé, sans être utilisé, au Mans.

Propos recueillis par Matteo Nugnes

 

Article suivant
Les duels entre coéquipiers après le GP de France

Article précédent

Les duels entre coéquipiers après le GP de France

Article suivant

Oliveira : Rookie de l'année ? "Cela n'a pas d'importance pour moi"

Oliveira : Rookie de l'année ? "Cela n'a pas d'importance pour moi"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Lieu Mugello
Auteur Léna Buffa