Michael Bartholemy se défend face aux accusations

Le directeur de l'équipe Marc VDS a réagi face aux accusations dont il a fait l'objet ces derniers jours.

Michael Bartholemy se défend face aux accusations
Michael Bartholemy, directeur Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Michael Bartholemy, directeur de l'équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Michael Bartholemy, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS et Marc van der Straten
Thomas Luthi, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Michael Bartholemy, directeur de l'équipe Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Thomas Luthi, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Michael Bartholemy a transmis ce lundi une note à la presse afin de se défendre suite à l'émergence, en marge du Grand Prix d'Espagne, d'un conflit interne l'opposant à Marc van der Straten faisant craindre pour la viabilité de l'équipe. Le propriétaire de la structure belge avait réagi au soir de la course de Jerez, en transmettant une déclaration rassurante quant à l'engagement du team en MotoGP.

Voici les propos diffusés ce lundi par Michael Bartholemy :

Des allégations d'irrégularités financières ont été portées contre moi personnellement durant le week-end du Grand Prix d'Espagne à Jerez. Ces allégations n'ont pas été faites directement, mais via la presse.

Compte tenu du fait que ces allégations ont été portées contre moi en ma qualité de directeur d'équipe du Marc VDS Racing Team, je les ai rejetées sans réserve et j'ai promis de m'en défendre fermement.

Je conserve cette position claire. Pour que ce cas soit résolu le plus tôt possible, j'ai envoyé des demandes répétées par l'intermédiaire de mes représentants légaux pour que des preuves soient apportées quant à ces allégations infondées.

Je souhaite éclaircir le fait qu'aucune preuve n'a été fournie par M. Marc van der Straten ou son entourage légal. De plus, ils nous ont informés que des journalistes avaient rapporté à tort des déclarations de M. Marc van der Straten.

Je souhaite aussi éclaircir le fait que M. van der Straten et son entourage légal ont confirmé qu'il n'y avait pas de rupture de contrat. Enfin, ils ne m'ont pas communiqué que je ne serais plus responsable de la gestion du Marc VDS Racing Team en tant que directeur d'équipe à l'avenir.

J'ai proposé plusieurs options quant à la résolution de ce cas, mais aucune solution n'a été présentée par M. Marc van der Straten. J'ai reçu une demande de rendez-vous pour lundi 14 mai à 15h30 à Genève, en Suisse, auquel j'ai confirmé que je me serais rendu. À 18h30 vendredi 11 mai, ce rendez-vous a été annulé sans explication quant à sa teneur et aucune indication quant au fait que ce rendez-vous serait reprogrammé.

Pour moi, cette action ne peut avoir qu'une seule interprétation : que toutes ces allégations ne sont maintenant plus à l'ordre du jour. Je vais donc me rendre ce week-end sur la manche française du MotoGP afin de continuer à tenir mon rôle de directeur d'équipe du Marc VDS Racing Team, en m'investissant pleinement pour l'équipe.

Je souhaiterais aussi saisir cette opportunité pour personnellement remercier ceux qui, à la fois dans le paddock et en dehors, n'ont pas hésité à m'apporter leur soutien face à ces allégations sans fondement. Plus important encore, je souhaite aussi remercier ma famille, qui a souffert plus que quiconque de ces accusations infondées.

partages
commentaires
Lorenzo aura au Mans le châssis qu'il a testé au Mugello
Article précédent

Lorenzo aura au Mans le châssis qu'il a testé au Mugello

Article suivant

Zarco arrive au Mans dans une situation rêvée

Zarco arrive au Mans dans une situation rêvée
Charger les commentaires