Michelin confirme apporter 12 pneus en Argentine, dont 3 asymétriques

partages
commentaires
Michelin confirme apporter 12 pneus en Argentine, dont 3 asymétriques
Par : Léna Buffa
4 avr. 2018 à 18:01

Le manufacturier unique du MotoGP fait le choix de la prudence pour pouvoir répondre à toutes les situations au Grand Prix d'Argentine.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Un technicien Michelin vérifie les températures
Des fans
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Des fans
La voie des stands
Des pneus Michelin
Franco Morbidelli, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Ainsi que l'indiquait Motorsport.com récemment, plusieurs portions de la piste de Termas de Río Hondo ont été resurfacées ces derniers mois, de sorte que les pilotes MotoGP arpenteront cette semaine un bitume qu'ils ne connaissent que pour moitié.

Le manque de données a poussé Michelin à faire le choix de la prudence, en revoyant son allocation à la hausse : au lieu des habituels trois pneus avant et trois pneus arrière, ce sont cette fois quatre options qui seront proposées pour chaque pneu de la gamme des slicks. En l'occurrence, le manufacturier a prévu un soft, deux medium et un hard, à l'avant comme à l'arrière. La différence entre les deux options medium se situe dans la gomme pour ce qui est du pneu avant, et dans la construction pour le pneu arrière.

Parmi cette gamme slick, Michelin a prévu un seul pneu asymétrique, le hard arrière, qui est doté d'un côté droit plus dur, afin de répondre à la dominance de virages à droite (neuf contre cinq). Dans le cas des pneus pluie, les deux options arrière proposeront elles aussi un flanc droit plus dur, tandis que les options avant (là aussi soft et medium) seront symétriques.

Avec une gamme aussi riche, Michelin entend éviter toute mauvaise surprise, sur une piste qui ne manque pas de difficultés. "Termas de Río Hondo est un circuit qui nous a donné bien des challenges ces deux dernières années", confirme Piero Taramasso, responsable deux-roues pour le manufacturier clermontois. "Il peut faire très chaud et la piste est très abrasive, puis il peut pleuvoir et les températures chutent rapidement. Il faut être paré à toute éventualité. Cette année, une inconnue a été ajoutée, celle du re-surfaçage de la piste. On arrive donc avec très peu d’éléments, même si on a pu glaner quelques informations, mais ce n’est pas comme travailler à partir de datas de courses ou de tests sur une nouvelle surface."

"C’est pourquoi quand la Dorna nous a demandé de fixer l’allocation de pneumatiques en début d’année, nous avions prévu une quatrième option de pneus slicks avant et arrière pour l’Argentine afin de donner aux pilotes toutes les chances de trouver les meilleures combinaisons de pneumatiques pour ce circuit en fonction de leur pilotage et de leur moto. On pense qu’avec l’expérience accumulée depuis notre retour en MotoGP nous avons les gommes les mieux adaptées au circuit de Termas et on espère voir d’excellents chronos ce week-end."

Prochain article MotoGP
Météo - Des orages au programme du GP d'Argentine

Previous article

Météo - Des orages au programme du GP d'Argentine

Next article

Abandon de Lorenzo au Qatar : le problème a été identifié par Brembo

Abandon de Lorenzo au Qatar : le problème a été identifié par Brembo

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Argentine
Lieu Autodromo Termas de Rio Hondo
Auteur Léna Buffa
Type d'article Preview