MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
35 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
49 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
77 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
91 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
105 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
126 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
140 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
147 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
161 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
189 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
196 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
210 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
224 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
245 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
259 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
267 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
287 jours

Michelin s'attend à une course d'attaque à Misano

partages
commentaires
Michelin s'attend à une course d'attaque à Misano
Par :
9 sept. 2018 à 10:30

Selon Piero Taramasso, responsable du programme deux roues de Michelin, le Grand Prix de Saint-Marin à Misano ne devrait pas se résumer à 27 tours d'économie de gommes.

Le motorhome Michelin
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Le motorhome Michelin
Piero Taramasso, responsable deux-roues chez Michelin Motorsport
Un pneu Michelin
Andrea Dovizioso, Ducati Team, et un technicien Michelin

On a l'habitude de voir les pilotes du peloton MotoGP adopter des stratégies différentes en course, en tentant de prendre soin des pneus Michelin mis à leur disposition. Une situation qui ne devrait pas se reproduire aujourd'hui.

"Si les réglages sont bons sur la moto, avec un bon équilibre sur la moto, ils peuvent attaquer du début à la fin. Peut-être qu'avec le soft il faudra gérer les cinq derniers tours, mais avec le medium et le hard, ils peuvent attaquer du début à la fin, c'est sûr", a expliqué Piero Taramasso.

Comment expliquer un tel changement par rapport à la philosophie habituelle des épreuves disputées avec les enveloppes clermontoises, qui ont également aidé Jorge Lorenzo à battre le record de la piste en qualifications ce samedi ?

Lire aussi:

"C'est une combinaison de la piste, de l'asphalte, et aussi des composés que nous avons ici. Ils sont assez résistants, conçus pour cette piste, et ça fonctionne assez bien."

Le Misano World Circuit Marco Simoncelli est pourtant une piste qui se montre exigeante, particulièrement pour le pneu avant. Les virages s'enchaînent en effet sur ce qui est l'un des tracés les plus courts de la saison.

Pas de quoi inquiéter Piero Taramasso, convaincu que l'allocation pneumatique de Michelin sur cette piste est la bonne, et offre aux pilotes l'opportunité de choisir uniquement selon leurs sensations avec chacune des gommes, et non pas d'être forcés à utiliser l'un ou l'autre pneu.

"On sait que sur le pneu avant, c'est très exigeant, mais on n'a pas de problème au niveau de l'usure ou de la température. Sur l'avant, c'est juste une question de feeling, certains pilotes préfèrent le soft, car il offre plus de grip sur les bords, et certains préfèrent le medium ou le hard car ils ont plus de soutien dans les zones de freinage. C'est une question de feeling, les performances sont très proches."

Pas de problème d'usure à l'arrière

Si la situation pneumatique semble assez limpide du côté de Michelin, les pilotes sont eux plus contrastés dans leurs avis. Chez Ducati, Andrea Dovizioso se montre plutôt de l'avis du manufacturier de pneus, et pense que l'économie de gomme n'aura pas lieu d'être ce dimanche. Un avis que ne partage pas son équipier Jorge Lorenzo, convaincu de devoir mener une nouvelle course "stratégique".

Des différences que Piero Taramasso comprend très bien, même s'il réitère son optimisme quant à la tenue des pneus lors de l'épreuve, le soft arrière pouvant également se révéler être une très bonne option sur la durée.

"On ne s'attend donc pas à voir des problèmes d'usure sur le pneu arrière, même avec le soft. On a des opinions différentes car ce sont des pilotes différents, avec des motos différentes et des réglages différents, donc c'est toujours comme ça."

 
Article suivant
En 2e ligne malgré une chute, Crutchlow vise le top 5 en course

Article précédent

En 2e ligne malgré une chute, Crutchlow vise le top 5 en course

Article suivant

Course - Dovizioso avec autorité ; Lorenzo chasse et chute

Course - Dovizioso avec autorité ; Lorenzo chasse et chute
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Course
Auteur Michaël Duforest