Michelin - Des pneus intermédiaires pour éviter les séances inactives

Dans le cahier des charges de Michelin en vue de son retour à l'horizon 2016, deux changements notables dans la gamme de pneus du MotoGP : la disparition des gommes extra-tendres et le retour des intermédiaires.

Ces derniers ont fait leur apparition à Brno, lors d'une séance pluvieuse organisée au lendemain du Grand Prix de République Tchèque. Alors que les leaders du Championnat restaient sagement aux stands face à une météo insidieuse, certains ont effectué quelques précieux tours de piste pour que Michelin emmagasine des données avec ces nouveaux pneus.

"La Dorna nous a demandé d'apporter des pneus intermédiaires," a confirmé Piero Taramasso, Responsable de la compétition moto Michelin, à Motomatters. "La raison c'est que, en cas de conditions mixtes le vendredi et le samedi, les pilotes ne sortent pas des stands. Pour les spectateurs, ce n'est pas très amusant. Ils nous ont donc demandé d'apporter un pneu intermédiaire afin que les pilotes puissent faire quelques tours pour les spectateurs, quand les conditions ne sont ni vraiment humides ni trop sèches."

Une gamme renforcée

Michelin prévoit de proposer à chaque pilote trois pneus avant et trois pneus arrière intermédiaires par week-end de course, tous du même mélange. Ils viendront s'ajouter à sept pneus avant et sept pneus arrière dans la gamme pluie, avec une variation possible entre hard et soft. En slick, les pilotes auront dix gommes avant et douze gommes arrière, couvrant deux types de mélanges.

Il s'agit donc d'une fourniture renforcée en comparaison de la situation actuelle, Michelin et la Dorna s'efforçant ainsi de répondre aux desiderata des pilotes. "Ils l'ont demandé et, comme nous sommes gentils, nous avons accepté," souligne Piero Taramasso.

Ce dernier estime cependant que l'utilisation des pneus intermédiaires sera réservée aux essais et servira uniquement à garantir l'action en toutes circonstances, plutôt qu'à offrir la performance recherchée par les pilotes pour la course. "Les pneus intermédiaires sont conçus pour commencer sur piste humide ou mouillée et pour être ensuite utilisés lorsque la piste s'assèche. C'est une fenêtre assez large, mais je ne pense pas qu'il seront utilisés en course. Pendant les courses, on ne verra que des slicks ou des pneus pluie."

Michelin poursuit actuellement le développement des nouveaux pneus avec les pilotes essayeurs. Les titulaires, eux, seront de retour aux affaires lors des traditionnels essais organisés à Valence dans la foulée du dernier Grand Prix de la saison.

A propos de cet article
Séries MotoGP
Type d'article Actualités
Tags manufacturier, michelin, pneus