Michelin prépare le Grand Prix du Qatar 2016

A l'instar des deux séances précédentes de cette intersaison, celle de Losail était prolongée d'une journée afin de donner à Michelin l'opportunité d'engranger des kilomètres riches d'enseignements. Seuls deux pilotes sont restés en piste mardi pour ces essais, néanmoins les résultats semblent apporter satisfaction du côté de Clermont-Ferrand.

 

En prenant la piste, les pilotes essayeurs Michele Pirro (Ducati) et Hiroshi Aoyama (Honda) avaient pour objectif d'aider Michelin à poursuivre le développement mené en préparation du changement de manufacturier prévu à l'horizon 2016. Or ces données sont d'autant plus importantes à Losail que c'est ici-même que la marque clermontoise effectuera son retour officiel en MotoGP en tant que manufacturier unique, un rôle cédé en 2009 à Bridgestone.

 

Parmi les trois pneus avant et les trois pneus arrière proposés pour ces tests, se trouvaient donc peut-être les gommes que l'on verra l'an prochain sur la grille de départ du Grand Prix du Qatar MotoGP. Le choix des options testées à Losail ont été faits sur la base des essais réalisés récemment à Sepang, auxquels avaient cette fois participé les pilotes titulaires.

 

Quoique officieux, les chronos enregistrés durant cette journée semblent avoir de quoi conforter Michelin dans la direction prise et rassurer d'ores et déjà les équipes quant à la compétitivité des futurs pneus. Réponse dans un an !

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Michele Pirro , Hiroshi Aoyama
Type d'article Résumé d'essais
Tags essais, losail, michelin