Pour Doohan, Honda doit "réévaluer" ses méthodes de travail

Mick Doohann estime que la mauvaise condition physique de Marc Márquez n'explique pas tous les problèmes de Honda. Celui qui a décroché cinq titres avec la marque appelle de ses vœux un changement majeur chez le constructeur japonais, dont la moto est trop difficile à piloter.

Pour Doohan, Honda doit "réévaluer" ses méthodes de travail

Honda est à la peine depuis un an. La saison 2020 s'est conclue sans le moindre succès pour le constructeur japonais, du jamais vu depuis la création du HRC sous sa forme actuelle, en 1982, et les premières courses de 2021 ne sont guère meilleures : la marque n'a décroché aucun podium et son meilleur résultat est une quatrième place, conquise par Takaaki Nakagami à Jerez. Honda occupe la cinquième place du championnat des constructeurs, trois points à peine devant Aprilia, qui ne peut pourtant compter que sur deux pilotes.

Les difficultés de Honda depuis l'été dernier sont naturellement dues en grande partie à la blessure de Marc Márquez, absent durant neuf longs mois et de retour dans l'équipe officielle depuis le Grand Prix du Portugal. Le champion espagnol a des douleurs à l'épaule qui l'empêchent de piloter sa Honda comme il le faisait avant sa fracture du bras. Mick Doohan, homme fort de Honda dans les années 1990 et dont la carrière s'est arrêtée sur une blessure à la jambe, estime que la marque ne peut toujours pas s'appuyer sur le champion espagnol actuellement.

Lire aussi :

"Pour moi, clairement, il y a eu des complications qui ont retardé son retour", a déclaré le quintuple champion de la catégorie 500cc au site officiel du MotoGP. "La blessure implique des problèmes qui l'empêchent de rouler comme il le voudrait. Mais il a aussi été absent très longtemps."

"Marc a été éloigné de la moto pendant un moment, ce qui est difficile", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas comme en basket, où on peut [s'entraîner] en faisant des tirs. Il ne peut pas rouler avec une MotoGP, il ne peut le faire [que sur un week-end de course]."

La méforme physique de Marc Márquez n'explique pas tous les problèmes de Honda selon Mick Doohan. L'ensemble des représentants de la marque éprouvent des difficultés, ce qui s'est illustré avec les expérimentations du team LCR à Jerez et au Mans, entre les châssis de la saison passée et la version 2021. Dans le team officiel, la recrue Pol Espargaró, qui a évoqué des soucis de traction et un manque d'adhérence, compte sur des nouveautés lors des prochaines courses pour remonter dans la hiérarchie. Doohan craint néanmoins que le mal soit profond et que Honda ne puisse progresser qu'avec des changements radicaux.

"Il est évident qu'Álex Márquez a aussi du mal, les autres pilotes ont du mal. À l'occasion, il y a un bon chrono, à l'occasion il y a un résultat à moitié acceptable. Mais ils ont l'air de souffrir par rapport aux autres marques. C'est sûr que [la] condition physique [de Marc Márquez] n'est pas au niveau mais je pense que la moto ne l'est pas non plus. Je pense que Honda doit réévaluer la façon dont ils travaillent en ce moment. Honda renversera la situation. Ils ont gagné beaucoup de championnats. Je ne sais pas ce qu'ils font en ce moment. Leur situation n'est pas bonne actuellement, mais j'espère les voir retrouver la victoire."

Lire aussi :

Mick Doohan pense que la Honda est une moto "difficile à piloter", ce qui n'est pas un problème récent puisque Marc Márquez était le seul capable d'être régulièrement aux avant-postes au guidon de cette machine durant les saisons qui ont précédé sa blessure : "Je pense que depuis quelques années, Marc a masqué certains problèmes", a précisé Doohan. "Ils ont peut-être besoin d'un bon pilote d'essais, ils font beaucoup d'essais de toutes façons, et au Japon, il faut que les ingénieurs enlèvent la poussière et trouvent quelque chose. Quand tout le monde est si loin [...], il y a quelque chose de fondamental [à modifier]."

"Je ne minimise pas l'absence du rôle [de leader] de Marc quand il n'était pas là pour les diriger, mais quand il est tombé, il était vraiment enragé et il chutait beaucoup", a ajouté Doohan. "Depuis, ils ont stagné. Ils doivent retrouver la bonne voie. J'espère que la Honda redeviendra inarrêtable. Depuis mon canapé, chez moi, je vois que quelque chose ne va pas. C'est très inhabituel de voir tous les pilotes Honda souffrir comme ça."

partages
commentaires

Related video

Jorge Martín reçoit le feu vert pour son retour à Barcelone
Article précédent

Jorge Martín reçoit le feu vert pour son retour à Barcelone

Article suivant

Álex Rins forfait pour Barcelone après une chute à vélo

Álex Rins forfait pour Barcelone après une chute à vélo
Charger les commentaires