Mick Doohan impressionné par Joan Mir

Parmi ses nouveaux admirateurs, Joan Mir compte l'un des plus grands champions des Grands Prix moto, resté un fidèle observateur depuis la fin de sa carrière en 1999. Mick Doohan voit grand pour le pilote Suzuki !

Mick Doohan impressionné par Joan Mir

Personne n'est parvenu à se montrer plus régulier que Joan Mir depuis le mois d'août. Monté sur le podium pour la première fois de sa carrière MotoGP au Grand Prix d'Autriche, le jeune pilote espagnol en a cumulé quatre en cinq manches et empoché plus de points que quiconque (89). Des résultats qui lui ont permis de se hisser à une deuxième place désormais menaçante pour Fabio Quartararo, puisque le Majorquin n'a plus que huit petites unités de retard sur le leader du championnat.

Au fil des week-ends, celui qui était encore un pilote peu expérimenté en début de saison, et sur le papier second d'un Álex Rins au profil de leader chez Suzuki, s'est forgé une nouvelle stature. Contre toute attente, c'est sur lui que les paris sont placés pour aller chercher ce qui serait le premier titre du constructeur d'Hamamatsu depuis 20 ans.

Lire aussi :

Joan Mir déplore pourtant de façon récurrente le retard pris en qualifications, sa GSX-RR peinant à prétendre aux meilleures places sur la grille. Mais en course, la tendance s'inverse et la Suzuki devient une arme redoutable au point d'être considérée par beaucoup comme la meilleure machine du plateau. Une moto agile, maniable, et qui semble de plus parfaitement gérer des gommes qui tendent à porter les cerveaux de certains techniciens à ébullition. Une machine, aussi, qui a gagné en puissance grâce à une évolution que le constructeur a voulue progressive.

Cette régularité ne passe pas inaperçue, et Mick Doohan fait notamment partie des nouveaux admirateurs de Joan Mir, lui qui suit cette année les Grands Prix à distance depuis sa résidence européenne.

"Ce que fait Mir est impressionnant et cela montre à quel point la Suzuki est bonne", observe le quintuple Champion du monde pour Motorsport.com. "Joan est clairement devenu candidat au titre. Ce serait formidable de voir Suzuki remporter le titre en MotoGP. Ça fait longtemps que ça n'est pas arrivé et Mir pourrait être le pilote qui y parvient."

Successeur de Doohan au championnat, son ancien coéquipier Alex Criville est tout aussi enthousiaste. "Joan Mir est la révélation, c'est incroyable !" juge-t-il auprès de Motosan. "C'est un pilote qui ne se qualifie pas très bien, mais il réalise des remontées spectaculaires. [...] Je pense qu'il fait partie des pilotes sur lesquels il faut parier."

L'équipe Suzuki, dont la marque fête son centenaire, vient d'atteindre le cap des 300 podiums dans la catégorie reine grâce à la double présence de Joan Mir et d'Álex Rins sur la boîte à l'issue du Grand Prix de Catalogne. Il lui reste six courses pour tenter de maintenir cette tendance et, qui sait, aller chercher le meilleur cadeau d'anniversaire qui soit !

partages
commentaires

Related video

Ces Grands Prix où Suzuki a placé deux pilotes sur le podium

Article précédent

Ces Grands Prix où Suzuki a placé deux pilotes sur le podium

Article suivant

Une 2e année chez Ducati, une stabilité à exploiter pour Zarco

Une 2e année chez Ducati, une stabilité à exploiter pour Zarco
Charger les commentaires