Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Miguel Oliveira blessé à l'épaule dans l'accident du départ

Miguel Oliveira souffre de l'épaule après avoir été emmené au tapis au départ du Grand Prix d'Espagne. Il passe actuellement des examens à l'hôpital qui permettront de mieux comprendre l'étendue de sa blessure.

Coup dur pour Miguel Oliveira, qui a été blessé dans l'accident survenu au départ du Grand Prix d'Espagne MotoGP. Dans un contact qui l'a impliqué avec Fabio Quartararo et Marco Bezzecchi, le Portugais a lourdement chuté au virage 2 de la piste de Jerez.

Immédiatement pris en charge par les secours, le pilote RNF est resté conscient dans l'accident. En revanche, il a dû être évacué sur une civière et transporté en ambulance au centre médical alors qu'il souffrait du bras gauche. Rapidement, il est apparu que l'humérus était luxé au niveau de l'épaule. Les médecins ont pu la remettre en place et les premiers examens n'ont pas révélé de fractures.

Oliveira a tout de même rejoint l'hôpital de Jerez de la Frontera par la suite afin d'y subir des examens complémentaires, dont son équipe attend à présent les résultats afin de comprendre s'il pourra participer au prochain Grand Prix, au Mans.

"Pour l'instant, la bonne nouvelle est qu'il n'y a pas de fracture majeure mais une dislocation. Nous en saurons plus bientôt", indique Razlan Razali, team principal de l'équipe RNF. "Nous sommes juste heureux que Miguel n'aille pas aussi mal que ce que l'incident laissait présager sur le moment. Nous lui souhaitons un rétablissement rapide et complet dans les dix prochains jours avant Le Mans."

C'est la deuxième fois cette saison qu'Oliveira subit une grosse chute après avoir été emmené au tapis par un autre pilote. Dès le premier Grand Prix, au Portugal, il avait été heurté par Marc Márquez et s'était alors blessé à un tendon dans la partie haute de la jambe droite. Le pilote espagnol, également blessé à la main dans cet accident, avait reçu un double long-lap de pénalité, qu'il n'a pas encore purgé.

Aujourd'hui, Fabio Quartararo a été jugé responsable de l'accident et il a reçu à son tour une sanction. La course ayant repris après le drapeau rouge, le Français a réalisé un long-lap dans les premiers tours. Il a cependant enfreint le règlement en passant sur la partie verte à la fin de cette zone et a donc dû refaire un long-lap par la suite.

Le Français a exprimé son incompréhension après ces pénalités et il a notamment expliqué ne pas avoir eu de possibilité d'éviter la chute lorsqu'il a été pris en sandwich et a eu des contacts à droite comme à gauche. Razlan Razali lui apporte son soutien en indiquant : "De notre point de vue, c'était un malheureux incident de course, nous ne pensons pas qu'il y ait eu de mauvaise intention de la part des pilotes impliqués."

À noter que, pour le team RNF, ce Grand Prix aura été négatif à tout point de vue, puisque l'autre pilote de l'équipe, Raúl Fernández, a subi une perte de forces dans le bras droit, ce qu'il a déjà connu lors de deux autres Grands Prix en ce début de championnat. Son état doit être évalué lundi lors du test post-course afin de déterminer s'il devra subir une intervention chirurgicale ou pas.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Fabio Quartararo ne comprend aucune de ses deux pénalités
Article suivant Bagnaia fier de rappeler son statut de n°1 après ses chutes

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse